Concours pour le plus beau quartier : la PUPE à pied d’œuvre à la daïra d’Hussein Dey

Elwatan; le Mardi 3 Decembre 2013
81485


La Police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement (PUPE) d’Hussein Dey est à pied d’œuvre pour présélectionner des quartiers pour le concours initié par la DGSN pour désigner le plus beau «quartier vert». Des visites ont été effectuées, hier, dans des quartiers de la commune de Kouba pour mener une campagne de propreté. Une commission composée d’éléments de la PUPE, des services d’hygiène de l’APC de Kouba et de la wilaya déléguée est mise à contribution pour réussir l’opération.

«La PUPE, dont la mission est de constater et de verbaliser tout contrevenant aux règles de l’urbanisme, lutte contre toute atteinte à l’environnement. Ce service, présent dans chaque sûreté de daïra, veille au respect de l’environnement à travers l’implication de plusieurs services (APC, daïra) et même les comités de quartier», nous a affirmé le chef de brigade de la PUPE d’Hussein Dey, Zoubaâ Amine, qui fait remarquer que l’hygiène s’est «nettement améliorée» grâce, entre autres, à l’éradication par les services de sécurité des marchés informels deBelouizdad et Ben Omar. Quels sont les problèmes auxquels fait face ce service, dont la mission n’est pas souvent connue du citoyen lambda ?

«La PUPE, présente dans les 13 sûretés de daïra, a été réactivée au début de l’an 2000. Sa mission est de lutter contre les atteintes à l’environnement. Les déchets ménagers nous posent le plus de problèmes. La réglementation nous autorise à verbaliser les citoyens jusqu’à
hauteur de 50 000 DA. Notre cadence de travail est plus importante. Il y avait une dizaine de points noirs à Kouba, nous avons pu les éradiquer», précise le lieutenant Zoubaâ.

L’opération «quartier vert» a touché, hier, des quartiers d’El Afia et de Jolie Vue (Kouba) où le problème de l’insalubrité s’était souvent posé.
«Le travail n’est guère facile, mais il n’est pas impossible. Nous avons 10 annexes dans les différents quartiers. Nos délégués, membres par ailleurs de l’APC, se chargeront de mener à terme le travail de sensibilisation. Des affiches seront ainsi placardées partout pour amener les gens à se prendre en charge à travers les comités. Des quartiers, à l’instar de Jolie Vue, où se concentrent les grossistes, ont changé carrément de visage.

Une commission composée d’ingénieurs veille au grain. Les façades du centre-ville sont refaites. Interdiction est faite aux commerçants de sortir leurs marchandises ou de jeter à tout-va les cartons. Nous recyclons ces matières grâce à l’entreprise Tonic. L’avantage avec notre APC est que nous disposons d’une décharge intermédiaire au lieudit La Fourrière. Nous y entreposons les déchets avant de les acheminer vers la décharge d’Ouled Fayet, qui est saturée ces jours-ci», nous assure le vice-président chargé de l’hygiène et de l’environnement à l’APC, Akbal Belkacem, qui a accompagné la commission au quartier des grossistes «Joli à voir», actuellement.

Sur place, les éléments de la PUPE ont verbalisé un commerçant qui a obstrué les trottoirs avec ses gravats. Selon le délégué du quartier, M. Aït Mesbah, la reprise en main du quartier n’a pas toujours été facile, mais le travail effectué est important.
«Le quartier a changé de physionomie grâce aux opérations de sensibilisation. Les commerçants se sont impliqués. Jolie Vue n’est plus ce qu’elle était», se réjouit-il.

En plus des descentes effectuées dans les quartiers, la police de l’urbanisme mènera des opérations de sensibilisation à travers les établissements scolaires, juste après les examens. «Nous avons distribué des affiches et des prospectus pour faire adhérer les citoyens à l’opération qui devra être achevée avant le 10 décembre. Nous choisirons trois quartiers pour le concours du quartier vert. Le trophée sera décerné le 30 décembre», assure le lieutenant Aggoune Radia, chargée de la communication au niveau de la sûreté de daïra d’Hussein Dey. Des opérations de volontariat seront par ailleurs lancées samedi prochain dans les quartiers de Jolie Vue (Kouba), Amirouche et Résidence (Hussein Dey). Les comités de quartier sont appelés à s’y impliquer.  
 

Categorie(s): alger

Auteur(s): Nadir Iddir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..