Conférence de presse du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic : Ce ne sera pas une grande surprise si l’Algérie est éliminée

Elwatan; le Vendredi 4 Janvier 2013
73315


A une question relative aux objectifs fixés à cette compétition – surtout que le président de la FAF avait, quelques jours avant lui, annoncé que l’objectif était d’atteindre les demi-finales – le conférencier a répondu par une autre question : «Est-ce que vous croyez que cette équipe peut atteindre cet objectif ? Moi, en tout cas, je ne peux pas l’affirmer. J’ai actuellement trois groupes de joueurs : ceux qui reviennent de blessures ; ceux qui ne jouent pas et d’autres qui sont compétitifs.»

A une autre question, le coach des Verts a répondu : «Ce ne sera pas une grande surprise si l’Algérie est éliminée au premier tour.» Et d’ajouter que même s’il est de nature optimiste, il faut aussi se montrer réaliste. Concernant la préparation de l’équipe, il a avoué qu’il misait beaucoup sur le stage que l’équipe effectuera en Afrique du Sud afin de remettre tous ses éléments d’aplomb. «On va axer notre travail sur le côté spécifique afin de ramener tous les joueurs à 90% de leur forme, car ils ne sont pas tous au même niveau actuellement.» Concernant les joueurs retardataires, il a affirmé que Kadir et Cadamuro devaient rallier l’Afrique du Sud à partir de Paris hier dans la soirée (jeudi, ndlr). Quant au cas Feghouli, il dira : «On a entendu dire que son club veut le faire jouer dimanche, moi je dis qu’il doit être présent avec nous samedi.

La loi est claire et elle de notre côté.» Pour ce qui est du premier adversaire de l’Algérie, le sélectionneur national n’a pas jugé utile de superviser la dernière rencontre face à l’Irak, surtout que pour lui, il manquait cinq titulaires qui ne sont pas encore arrivés. Revenant sur le cas Djebbour, Halilhodzic a tenté d’expliquer son choix : «Djebbour ne marque pas beaucoup de buts avec les Verts et vient souvent blessé en sélection. D’un autre côté, Aoudia, Slimani et Soudani méritent amplement leur sélection et ils possèdent le profil des joueurs que je recherchais.»

Pour le cas Chefaï, le sélectionneur national a avoué qu’il comptera à l’avenir sur ce joueur, mais que pour cette compétition, il a préféré faire confiance à Rial qui a plus d’expérience et aussi l’habitude de jouer avec Belkalem. Tout comme il a défendu Tedjar, affirmant qu’il rend d’énormes services, d’autant plus qu’il peut évoluer dans plusieurs postes. Par ailleurs, le sélectionneur national a annoncé qu’il avait de nombreux contacts mais qu’il n’y a pas que l’argent. «Je suis pour un projet qui va durer dans le temps et je suis totalement investi avec cette équipe», a-t-il dit. Il a même tenu à faire la promesse que le staff fera tout pour bien représenter l’Algérie en Afrique du Sud.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..