Constructions illicites à El Milia (Jijel) : les bulldozers à l’œuvre

Elwatan; le Jeudi 29 Octobre 2015
1


Des femmes et des enfants ont formé un véritable bouclier humain pour tenter d’empêcher les engins d’intervenir. Un important contingent des éléments de l’ordre a été déployé pour éviter tout débordement dans une opération marquée par une forte tension. En présence du P/APC et des élus, quatre garages et une bâtisse en deux étages-, érigées prés de la gare routière, ont été mises à terre. Par ailleurs, des centaines d’arrêtés de démolition, jamais appliqués, sont recensés dans la ville d’El Milia.

Ouvert dès l’arrivée du nouveau wali, à Jijel, au mois d’août dernier, le dossier des constructions illicites avec toute sa complexité n’en finit pas de mobiliser les élus locaux pour, enfin, le prendre en charge. Les instructions fermes reçues de la part du wali les ont mis devant le fait accompli qu’ils ont ignoré durant plusieurs années. Durant des années, ces responsables ont fermé les yeux sur un phénomène qui a dilapidé le foncier de la wilaya non sans porter préjudice à l’urbanisme dans son ensemble. Pendant ce temps, ce fléau ne semble pas s’arrêter, en dépit des mesures prises pour l’endiguer à l’image de ce squat des espaces qui se fait jour, à la cité Ouled Aissa, à Jijel, plus précisément, au quartier des Frères Slimoune. Sans la moindre gêne, des constructions illicites y ont été érigées, notamment à proximité de la coopérative El Amel. Sur ce cas précis, nous avons vainement tenté de joindre le P/APC de Jijel.

Categorie(s): jijel

Auteur(s): Adam S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..