Coupure du câble sous-marin au large de Annaba : Un bateau battant pavillon panaméen à l’origine de l’incident

Elwatan; le Mardi 27 Octobre 2015
98854


Il s’agit d’un bateau battant pavillon panaméen qui était en rade à 13 km au nord de la plage de Sidi Salem. Transportant une cargaison de blé pour l’OAIC, ce bateau était en attente d’un poste à quai au port de Annaba.

Son ancre, qui portait des traces de fibre optique, a endommagé une partie du câble s’étendant sur 100 mètres. Contacté, le commandant des garde-côtes affirme : «Le bateau ayant provoqué cet incident a été identifié suite aux données de l’Agence nationale de radio et navigation de la wilaya de Annaba. Nous avons également établi un procès-verbal qui sera déposé demain (aujourd’hui) chez le procureur de la République près le tribunal de Annaba.» Avant-hier, la direction d’Algérie Télécom a déposé une plainte contre X près le même tribunal.

Sur le plan des réparations, l’opération avance et les techniciens du bateau du consortium international Mecma sont sur la brèche. «Nous sommes à 75% des réparations et demain (aujourd’hui) nous espérons achever totalement le raccordement et le soudage des deux bouts du câble, si les conditions climatiques le permettent», explique une source proche de la direction régionale d’Algérie Télécom. Une information étayée dans la journée par Abdelmalek Touati, directeur de la communication d’Algérie Télécom et membre de la cellule de crise.

Le même responsable a déclaré à l’APS que la première phase qui a consisté à relier les deux bouts du câble sectionné étant achevée, les équipes sur place ont entamé l’opération de soudage, ce qui permet de maintenir la date d’aujourd’hui pour le parachèvement de l’opération de réparation. Force est de rappeler que, selon le commandant des garde-côtes, «le câble sous-marin en fibre optique qui raccorde Annaba à Marseille n’est pas mentionné sur nos cartes de navigation et le tronçon soupçonné avoir été sectionné par l’ancre d’un bateau s’étend sur 5 kilomètres».

C’est dire que les cartes de navigation maritime algérienne ne sont pas mises à jour. En 2009, un incident similaire s’était produit au large de Annaba où l’ancre d’un bateau en rade avait sectionné le même câble. L’opération de raccordement avait duré une semaine. 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Gaidi Mohamed Faouzi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..