CR Belouizdad : La grève des joueurs persiste

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2013
73354


A ce jour, les joueurs n’ont pas repris les entraînements. Le stage de Tlemcen est tombé à l’eau suite au boycott des cadres de l’équipe, alors que toutes les dispositions ont été prises par la direction afin d’assurer un regroupement dans les meilleures conditions. Le nouveau président du CSA/CRB, Mokhtar Kalem, que nous avons contacté, déplore cette situation : «Le boycott des joueurs en pleine trêve n’est pas dans l’intérêt de l’association. Avant même d’être élu à la tête du CSA, j’ai tenté de trouver des solutions à cette crise. Je ne veux pas trop m’ingérer dans les affaires techniques, et ce, par esprit de déontologie. Pour faire face à cette situation, seule la venue d’un sponsor, dans les prochains jours, pourrait sauver le CRB.»

Concernant le recrutement des joueurs lors du mercato, Kalem avoue : «Avec quel sous le club peut-il se permettre de renforcer l’équipe ?» Le président de la SSPA du CRB, Azzedine Gana, pour sa part, affirme que des contacts ont était entrepris avec Hanifi (JSK) sur proposition de l’entraîneur Bouali. Ce dernier cible aussi un meneur de jeu dont il n’a pas divulgué le nom. Au sujet des libérables, quatre joueurs ont émis officiellement le vœu de changer d’air ; il s’agit de Hamiti, Aksas, Mekhout et Sahraoui. A ce sujet, Gana a indiqué : «Ces joueurs qui sont sous contrat de deux années doivent négocier leur départ. Ils connaissent bien la réglementation.»


Azzedine Gana s’explique


Le président du CR Belouizdad, critiqué ces temps-ci pour ne pas avoir donné signe de vie, nous a contacté hier afin de mettre les choses au clair : «J’ai bel et bien démissionné du poste de président, même si le conseil d’administration n’a pas voulu accepter ma décision. L’ancien président du CSA/CRB, Mohamed Belaïd, tout comme son successeur Mokhtar Kalem, ont insistés pour que je poursuive ma mission. Mais ma décision est mûrement réfléchie. Je reste toutefois au CRB en tant qu’actionnaire. Cependant, pour l’intérêt du CRB, j’ai même fait des propositions aux membres du conseil d’administration afin qu’ils recrutent un directeur général pour la  SSPA, comme l’avait fait à l’époque l’USM Alger. Avec un DG ‘‘étranger’’ au club, qui ne fera pas de sentiment, la gestion et la discipline ne seront pas bafouées.

C’est sur cette base que la SSPA pourra assurer la stabilité.» S’agissant des joueurs qui réclament leurs salaires impayés, Gana révèle : «Les joueurs ont refusé le mode de payement par fiche de paie. Je n’ai fait qu’appliquer la loi en optant pour une gestion saine. Donc l’affaire est entre les mains d’un avocat. Je le dis haut est fort, je ne suis pas responsable de cette situation que traverse le CRB. Avant de me retirer, j’ai laissé le CRB dans les meilleures conditions tant sur le plan des finances que celui du recrutement. Il faut que l’opinion publique sache la vérité.»
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Chafik Boukabes

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..