Criminalité : 59% des individus mis sous mandat de dépôt sont des chômeurs

Elwatan; le Lundi 11 Avril 2011
1


Il ne se passe pas un jour à Oran sans que l’on ait à enregistrer des actes de violence en tous genres qui visent les citoyens au niveau de certains quartiers de la ville. Les chiffres fournis par les services de la gendarmerie nationale sont éloquents. A l’heure actuelle, de petits gangs spécialisés dans les pickpockets, les vols à la tire, les agressions sous la menace d’armes blanches et de gaz lacrymogène, sont régulièrement recensés par les différentes brigades de la gendarmerie nationale. «Nous sommes devant un phénomène qui rappelle les films des gangs italo-américains se disputant le contrôle des quartiers ou des rues», explique-t-on.

A la fin de l’année 2010, le groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya d’Oran a dénombré plus de 600 délits commis contre les biens d’autrui alors que 1500 méfaits ont été commis contre les personnes. On apprendra, dans ce contexte, l’arrestation de plus de 2300 personnes dont près de 1000 individus ont été mis sous mandat de dépôt. Ce qui est notable, dans ce constat peu reluisant, a trait à l’âge des délinquants incriminés dans des affaires liées aux agressions de différents types.

Mauvaises actions

Sur ce plan, les jeunes appréhendés sont âgés entre 18 à 28 ans (hommes et femmes), soit un taux de 62% des arrestations. Selon notre source, la majorité de ces derniers, soit 59.91%, est constituée de chômeurs tandis que les délinquants, qui sont âgés de 29 à 40 ans, représentent un pourcentage de l’ordre de 25%. Ce constat chiffré dénote cependant d’une légère baisse en 2010. Il n’empêche que les délits commis, que le nombre d’affaires traitées en 2010 soit en nette régression comparativement aux bilans de 2009, il est tout de même important de souligner le nombre des délits commis contre les personnes (1472 cas), les biens d’autrui (672 cas) et la sécurité publique (61 cas) qui se taillent ainsi la part du lion au chapitre des mauvaises actions. Dans un autre registre, les services de la gendarmerie nationale ont épinglé 511 employés qui ont été impliqués dans diverses affaires de criminalité et procédé également à l’arrestation de 31 ans étudiants universitaires pour des délits liés à la criminalité urbaine.                 

Categorie(s): oran

Auteur(s): B. Alami

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..