Des médecins résidents dévoilent l'état calamiteux des hôpitaux Algériens

Elwatan; le Lundi 11 Avril 2011
57294


Des salles opératoires sales, un matérial médical désuet, des lits de malades crasseux, des cuisines répugnantes, des masques d'oxygène fabriqués en urgence par des jeunes résidents pour sauver la vie des patients, etc., la panopplie des anomalies et des dysfonctionnements relevés par les médecins résidents au sein des hôpitaux est, tout simplement, digne d'un film d'horreur.  

Ces photos témoignent de la déchéance qui frappe de plein fouet les infrastructures de santé publique. Une déchéance qui n'a pas manqué de provoquer une onde de choc terrible sur la toile. En effet, de nombreux internautes sont intervenus sur la page d'accueil de ce groupe pour apporter leurs témoignages éloquents sur leurs mésaventures vécues dans des hôpitaux publics. 

Selon les créateurs du groupe "Hôpitaux Algériens, Bienvenue en Enfer", les médecins résidents rédigent chaque jour des rapports pour demander au ministère de la Santé de remédier à la saleté des salles de soins et le manque criant des équipements médicaux. Des rapports qui sont restés sans suite au moment même où "les complices de cette anarchie se remplissent les poches !", indique-t-on dans la description de ce groupe. 

Un groupe qui refuse, toutefois, de verser dans la diffamation car ses créateurs ne cherchent qu'à mettre à la disposition de l'opinion publique "des photos et des commentaires pour juger d'elle même des conditions des pratiques médicales de guerre au sein des hôpitaux algériens !", soulignent-ils. 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Abderrahmane Semmar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..