Des prix de plus en plus hauts

Elwatan; le Dimanche 23 Mai 2010
1

Tamanrasset ne déroge pas à la règle quant à la hausse du prix de l'immobilier.
Comme partout ailleurs, la location monte en flèche : les logements qui étaient loués à 2000 ou 3000 DA il y a cinq ans, oscillent aujourd'hui entre 8000 et 12 000 DA. Les pavillons et villas, très convoités par les sociétés étrangères, sont loués à des tarifs qui vont de 30 000 à
80 000 DA voire plus. Même mouvement à l'achat.
Des annonces recueillies auprès de l'agence immobilière Djabal Tarik permettent d’avoir une idée sur les prix : un F3 à El Ksar ou Sersouf, qui sont des quartiers «corrects», vaut entre 3 et 3,5 millions de dinars. Un F4 dépasse aisément les 400 millions de centimes à Tafssit.

Dans les quartiers populaires ou périphériques comme Ankouf, El Djazira ou Sorro, les prix restent abordables : c'est entre 100 et 120 millions le logement de 80 m2.
Concernant les lots de terrain, leur prix varie, là aussi, en fonction de leur emplacement. A Mouflon, quartier résidentiel, un lot de 300 m2 est proposé à 450 millions, soit une moyenne de 15 000 DA le m2, tandis qu'à Tahaggart, quartier relativement pauvre de Tam, un terrain de 375 m2 est coté à 2 millions de dinars, selon une agence, soit une moyenne de 5000 DA le m2 carré. Ainsi, le foncier à Tamanrasset est aujourd'hui moyennement tarifé à 10 000DA/m2 contre 25 DA (prix d'Etat) dans les années 1980.

Categorie(s): reportage

Auteur(s): Mustapha Benfodil

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..