Deux millions et demi de milliards de tonnes

Elwatan; le Mardi 21 Fevrier 2012
1


Lu dans un livre accidentel, dans un car pressé : la force d’inertie est la plus forte des forces, mais aussi la plus paradoxale ; quoi de plus étrange que cet implacable pouvoir qui émane de ce qui ne bouge pas ? Effectivement, si chacun en Algérie connaît le pouvoir de cette force d’inertie pour l’expérimenter une dizaine de fois par jour, peu se demandent comment cette force peut-elle agir, annihilant toutes les autres forces (celle de l’initiative, de l’histoire et du changement) sans bouger ? Il faut en revenir à l’équivalent masse-énergie d’Einstein : une masse, même au repos, est une énergie que l’on peut quantifier avec un simple E=Mc2. A quoi cela nous avance-t-il ? A rien, sauf à nous dire que la lourdeur est souvent pesante et que Sonelgaz n’atteindra jamais la vitesse de la lumière.

Mais combien pèse le régime ? En termes d’individus, si la Présidence n’est pas connue pour abriter des gros, l’armée est célèbre pour ses ventres énormes qu’elle ne cache même plus devant ses soldats. On connaît aussi les budgets de fonctionnement de l’Etat et assimilés, tellement énormes qu’ils donnent l’effet contraire d’un fonctionnement qui ne fonctionne pas. C’est la force d’inertie, brute et massive, toujours au repos, celle-là même qui est capable d’empêcher un programme de décoller, un homme de penser et de mettre en prison l’ex-directeur de Biotic-Saidal pour avoir osé fabriquer des médicaments algériens.

Combien pèse l’Algérie ? Le calcul est simple : la Terre pèse 5972 quintillions de tonnes, c’est-à-dire environ 6 milliards de milliards de tonnes. L’Algérie, avec ses 2,3 millions de kilomètres carrés, plus grand pays d’Afrique et 10e au monde, représente 0,4% de la surface de la Terre, qui est de 510 millions de kilomètres carrés. Si l’on admet que son sous-sol lui appartient et pas aux Américains, jusqu’au noyau de la Terre, l’Algérie pèse donc 0,4% du poids de la Terre, soit 2,5 millions de milliards de tonnes pour arrondir. Mais à quoi servent tous ces calculs ? A montrer que l’on peut tout calculer, y compris la masse cachée de l’Etat, la graisse du fichier électoral ou l’espérance de vie du ministre de l’Intérieur. Et surtout sa force d’inertie, capable d’engloutir tout un pays avec ses gens dedans.

Categorie(s): point zéro

Auteur(s): Chawki Amari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..