Distinction d'une figure de la révolution algérienne : Djamila Bouhired honorée au Liban

Elwatan; le Jeudi 5 Decembre 2013
1


«Malgré la pluie et les impondérables liés à la circulation à Beyrouth, la  salle est pleine comme un œuf, ce qui témoigne de la reconnaissance que les Libanais et les Arabes, d’une manière générale, vouent à l’Algérie, à sa révolution et à ses héros», a déclaré en préambule l’initiateur de cette rencontre, le journaliste et directeur de la chaîne Mayadine, M. Bendjeddou, après avoir évoqué la Révolution algérienne «l’une des plus marquantes du siècle dernier et qui est la fierté de tout le monde arabe». M. Bendjeddou a offert des cadeaux symboliques à Djamila Bouhired, accompagnée, pour la circonstance, de  Idda, la fille aînée du grand révolutionnaire argentin et internationaliste Che Guevara.   

Rayonnante dans son ensemble blanc et arborant des écharpes et des keffiehs palestiniens, Djamila a mis en avant le combat discontinu mené par les Palestiniens pour le recouvrement de leur terre et de leur indépendance. S’exprimant en français «parce que le colonialisme a voulu nous déculturer», l’icône de la Révolution a exhorté la nation arabe à resserrer les rangs, à se méfier du chant des sirènes et à lutter pour la justice, le progrès contre tous les tyrans où qu’ils soient. Emue, l’assistance, en écho, lui a réservé un tonnerre d’applaudissements, tant Djamila reste dans la mémoire collective l’incarnation de la Révolution et la combattante acharnée pour les libertés...

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..