Djelfa : Rififi à l’UNJA

Elwatan; le Mardi 17 Mars 2009
1

Si l’opposition interne à l’UNJA n’a plus depuis longtemps un caractère original et surprenant, en raison d’un bicéphalisme qui dure et, rappelons-le, en «vogue» aujourd’hui dans beaucoup d’organisations et associations en Algérie, la course au poste de secrétaire général de cette union a, cette fois, rendu béantes les dissensions intestines à Djelfa.
Hier, lors d’une conférence de wilaya programmée par l’une des deux ailes, titulaire d’une autorisation de l’administration, une mêlée générale pour le sabordage de cette réunion s’est produite à la salle Ibn Rochd entre les organisateurs et leurs rivaux. Ces derniers contestent la «légitimité» de M. Boumdiène qui déclare être le seul SG de wilaya, car détenant un procès-verbal de désignation émanant de l’organique, qui l’«atteste». Mais comble de l’absurdité, la difficulté à séparer les deux ailes de manière tranchée réside dans le fait que les contestataires, eux aussi, arguent avec fermeté qu’ils sont les seuls représentants de l’UNJA et que leur contradicteur n’est qu’un «intrus». Ils affirment asseoir leur «bon droit» sur un autre PV «similaire». Pourtant, les deux ailes sont du même bord, celui de Madani, SG de l’UNJA, par ailleurs, en rivalité avec Kais, l’autre SG de l’UNJA (?!) Allez savoir qui est qui ? L’affrontement entre adversaires était tellement violent que les microphones baladeurs et la sono ont été endommagés dans d’interminables ruades. Enfin, cette conférence à la configuration d’un embrouillamini a échoué une fois que la gent féminine ait déguerpi à toute allure.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Abdelkader Zighem

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..