Domiciliation du match MCA-MCO : Les non-dits d’une décision

Elwatan; le Samedi 9 Avril 2011
1


Des instances et structures du football par rapport au poids et pouvoir de l’autorité publique, voire politique, sur les décisions des organes chargés de la gestion des compétitions sportives. Ce qui n’était au départ qu’une simple affiche de coupe d’Algérie (MCA-MCO) s’est rapidement transformé en affaire qui a fait beaucoup de bruit dans la capitale.
Les motivations qui ont conduit la wilaya d’Alger à demander à la commission d’organisation de la coupe d’Algérie de délocaliser le rendez-vous des deux Mouloudia de Bologhine à Rouiba ne peuvent, objectivement, se circonscrire au seul motif sécuritaire qui, avec le temps, ne convainc plus personne… sauf ceux qui l’avancent pour justifier leur décision. Il est temps d’en finir avec de telles pratiques et d’éloigner définitivement le football des contingences et réflexes qui nuisent d’abord à l’image du sport roi.

La sécurité dans et aux alentours des stades, la lutte contre la violence dans les stades, le hooliganisme ne peuvent éternellement justifier toutes les décisions et aberrations dont le football et les clubs en sont les premières victimes. L’épisode de la domiciliation de la rencontre MCA-MCO n’a pas livré tous ses secrets. Le communiqué de l’ USM Alger, en date du 7 avril, ajoute une couche supplémentaire au mystère qui entoure cette affaire. Le document de l’USM Alger atteste que le club en question était contre la domiciliation du MCA-MCO à Bologhine. C’est dit clairement à travers ce passage : «Nous devons préciser que cette mise à disposition conjoncturelle du terrain ne peut concerner les autres compétitions, cette question n’a d’ailleurs jamais fait l’objet d’une quelconque discussion entre nous et les dirigeants du MCA et toute tentative visant à semer l’amalgame sur un soi-disant accord de notre part n’engage que ses auteurs.» Alors, l’USM Alger a-t-elle une part de responsabilité dans la délocalisation du match en question ? Difficile de ne pas le croire après le communiqué du club.


Dans le cas du MCA, club SDF, il revient à la commission d’organisation de la coupe d’Algérie de désigner le terrain où doit jouer ce club. Le choix s’est porté sur Bologhine. Normalement, il ne devait pas y avoir de problèmes dans la mesure où, d’abord, il s’agit d’une rencontre de coupe d’Algérie et, ensuite, il n’y avait pas de programmations qui se chevauchaient ce jour-là entre deux ou plusieurs clubs. Enfin, les dirigeants du MC Alger auraient été inspirés s’ils avaient sollicité leurs homologues de l’USM Alger pour obtenir leur accord en vue de la domiciliation du match MCA-MCO.
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Yazid Ouahib

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..