El Eulma en bref

Elwatan; le Lundi 11 Avril 2011
1


Le geste citoyen qui sauve une vie humaine

En visite à El Eulma pour faire des achats au quartier commercial Dubaï, un jeune couple a laissé un enfant, âgé à peine 4 ans, seul dans son véhicule exposé au soleil, en prenant bien soin de fermer les portes et les vitres. Juste après le départ de ses parents, l’enfant s’est mis à pleurer et à frapper de toutes forces sur les vitres pour sortir. L’absence devient longue et l’enfant ne cesse de pleurer et de frapper sur les vitres au point où il perd connaissance en raison de la chaleur suffocante à l’intérieur du véhicule.
Jugeant qu’il est dans un état anormal, un passant s’est immédiatement dirigé vers un agent de police en faction dans le quartier pour l’informer de la situation. Arrivés sur les lieux, les deux hommes ont trouvé le véhicule évidemment fermé. Que faire dans un cas pareil, d’autant que l’enfant allait mourir ? L’agent de police a eu le bon réflexe en cassant purement et simplement la vitrine pour sortir l’enfant agonisant. Un geste salutaire qui lui a sauvé la vie. L’enfant a été immédiatement transporté à l’hôpital Saroub El Khatir où il a été pris en charge alors que ses parents ont eu la peur de toute leur vie. Un grand bravo pour le citoyen et l’agent de police qui ont sauvé un enfant d’une mort certaine.                                    



Incivisme flagrant

De nombreux arbustes plantés en différents endroits de la ville d’El Eulma à l’occasion de la Journée mondiale de l’arbre, ont été tout simplement arrachés alors que d’autres ont été purement et simplement piétinés.
Le manque de civisme dans certains quartiers a été vivement ressenti par la population qui s’est mobilisée pour redorer le blason terni de la ville, suite à la destruction à grande échelle des espaces verts et des arbres, laissant place au béton, toujours du béton. Et pour être dans l’air du temps, on prolonge ce matériau jusqu’à la moindre place verte. Résultat, les espaces verts se réduisent hélas comme une peau de chagrin dans une ville où la verdure et les arbres ont toujours fait partie du décor.                                                                                 

 
 

Categorie(s): setif

Auteur(s): L. Bourdim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..