El Kala : Le nouveau port pris d’autorité

Elwatan; le Mardi 3 Decembre 2013
1


Samedi vers midi, ils ont pris la décision, à leur retour précipité pour cause de mauvais temps, non pas de regagner leurs postes d’accostage dans l’ancien port, mais de prendre d’assaut le nouveau qu’on leur promet depuis 25 ans ! Les études ont commencé en 1984 et le chantier 10 ans plus tard. Les travaux ont progressé en dents de scie avec des arrêts prolongés pour défaillance de la ribambelle d’entreprises nationales et étrangères qui se sont succédé sur les lieux. Ses digues ont été emportées à trois reprises par les tempêtes et les déblais générés ont étouffé de magnifiques herbiers de posidonies, ces joyaux de la Méditerranée.

Cela a été un gouffre financier accompagné de malversations étouffées. En fin de compte, Amar Ghoul, le précédent ministre des Travaux publics, s’était engagé fermement, sur place, à le livrer en juillet 2009.
Mais tout le monde sait maintenant ce que valent les promesses de l’ancien ministre. Les «raïs» d’El Kala ont pris cette décision car la veille, au cours d’une manœuvre, un chalutier a manqué chavirer dans la darse surchargée où les bateaux, faute de place, sont serrés les uns contre les autres.

Selon eux, un gros coup de mer, comme il y en a souvent en ce moment, pourrait provoquer une catastrophe et envoyer plusieurs embarcations par le fond. Ils ont ensuite contacté les autorités pour leur indiquer que leur geste n’avait rien de provocateur mais qu’il était dicté par le bon sens.
Le directeur de la Chambre de la pêche et de l’aquaculture d’El Tarf, pour sa part, a indiqué que les professionnels de la pêche, qui avaient saisi les autorités en septembre dernier sur les risques encourus et leurs projets d’investir le nouveau port avant l’hiver, ne se sont pas montrés intransigeants et sont prêts à collaborer pour peu que leurs bateaux soient à l’abri.
Pour les responsables de la réalisation du nouveau port, l’ouvrage, qui n’a pas été réceptionné dans les règles, présente encore des risques pour la circulation des personnes et des véhicules sur les quais. La viabilisation n’est pas achevée et le bitume n’a pas été posé.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Slim Sadki

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..