Élection présidentielle au Yémen : Les militants du Sud optent pour le boycott

Elwatan; le Mardi 21 Fevrier 2012
1


Election boycottée par des militants sudistes. La principale ville du Sud, Aden, est quadrillée par les forces gouvernementales.  La police a mené une campagne d’arrestations parmi les partisans armés du Mouvement sudiste qui «cherchent à empêcher, par la force, les électeurs d’aller voter» aujourd’hui, selon un responsable des services de sécurité. «Pour dissuader les électeurs, les Sudistes ont propagé des rumeurs selon lesquelles aujourd’hui sera une journée de violences», a ajouté ce responsable, qui dit pouvoir «rassurer les habitants d’Aden» et affirme que «la situation est sous contrôle». Mais les attaques contre les bureaux électoraux, qui se sont multipliées ces derniers jours, n’ont pas cessé. Le Mouvement sudiste, un groupe autonomiste, a appelé au boycottage du   scrutin d’aujourd’hui qui doit porter le vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi à la tête de l’Etat en vertu d’un accord de transition, qui marque le départ du président contesté Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 1978.

L’aile dure de ce mouvement conduite par l’ancien vice-président Ali Salem Al Baid, qui vit en exil, a invité ses partisans à empêcher le déroulement du scrutin, au risque de provoquer des actes de violence. Elle a appelé à «la désobéissance civile» aujourd’hui dans le Sud, un Etat indépendant jusqu’en 1990. «Nous essayerons de couper les rues et les routes à Aden pour entraver la circulation» le jour du scrutin, a déclaré un militant de ce groupe.    

Categorie(s): international

Auteur(s): AFP

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..