Elle est érigée en tradition : c’est la fête des oranges !

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2013
73397


La fête des oranges, comme l’appellent les organisateurs, se tiendra cette année du 8 au 10 janvier prochain dans les locaux de l’ex- ENAFLA, à la sortie ouest de la ville de Chlef. Il s’agit en fait d’une exposition-vente des variétés précoces, telles que la Thomson, la Washington Navel et la Clémentine. De nombreux agrumiculteurs y participeront aux côtés des différents intervenants dans le secteur. Ce sera donc l’occasion pour le public de redécouvrir cette importante filière agricole et de s’offrir aussi ce fruit devenu si inaccessible à la plupart des bourses moyennes. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la Clémentine est cédée dans son fief à 150 DA le kilo, alors que l’orange est vendue entre 100 et 160 DA et ce, en dépit de bonnes récoltes.

Production en hausse

La production d’agrumes devrait augmenter cette année de plus de 200 000 quintaux par rapport à la saison passée. Les responsables de la Direction des services agricoles tablent sur une récolte d’un million de quintaux contre 800 000 q lors de la précédente campagne agricole. Ils prévoient aussi une augmentation du rendement à l’hectare supérieure à 160 q/ha. A noter que, contrairement à l’idée répandue, la filière agrumicole est en évolution depuis l’indépendance du pays, passant de 3 800 ha en 1962 à 5 741 ha en 2011. Il y a eu, certes, l’arrachage de «vieux vergers» mais ceux-ci ont pu être en partie remplacés par de nouvelles plantations, sur une superficie de 1071 ha. Toutefois, la contrainte de l’eau constitue, nous dit-on, un handicap majeur pour les fellahs intéressés par le nouveau programme d’extension des surfaces agrumicoles dans la région.    
                        

Categorie(s): chlef

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..