En bref…

Elwatan; le Vendredi 30 Octobre 2015
1


- Somalie : Un avion-cargo s’écrase en territoire shebab, non loin de Mogadiscio

Un avion-cargo avec une dizaine de membres d’équipage à bord s’est écrasé en Somalie, dans un territoire contrôlé par les islamistes shebab, aux abords de la capitale Mogadiscio, a indiqué hier une source gouvernementale. L’accident a eu lieu mercredi dans la localité d’Omar Bere, à quelque 45 kilomètres au sud de Mogadiscio. «Nous avons la confirmation qu’un avion s’est écrasé sur un territoire contrôlé par les shebab dans la province de Lower Shabelle», a déclaré Mohamed Hussein, un responsable gouvernemental. «Nous supposons que la carcasse de l’avion et tout éventuel survivant sont aux mains des militants shebab», a-t-il ajouté.

- Tanzanie : Les Etats-Unis «gravement préoccupés» par l’annulation des élections à Zanzibar

Les Etats-Unis sont «gravement préoccupés» par l’annulation des élections dans l’archipel semi-autonome de Zanzibar, a indiqué l’ambassade américaine en Tanzanie, qui a demandé à ce que la commission électorale locale revienne sur sa décision. «Le gouvernement des Etats-Unis est gravement préoccupé par la récente déclaration du président de la Commission électorale de Zanzibar dans laquelle il a annoncé son intention d’annuler les résultats de l’élection présidentielle à Zanzibar», a déclaré l’ambassade américaine dans un communiqué. Le président de la commission électorale de Zanzibar, Jecha Salim Jecha, a décidé mercredi d’invalider les élections présidentielle, législatives et locales sur l’archipel en raison de fraudes, et de convoquer un nouveau scrutin.

- Rwanda : Feu vert des députés pour un 3e mandat de Paul Kagame

Les députés rwandais ont adopté hier à l’unanimité un projet de réforme de la Constitution permettant au président Paul Kagame de briguer un troisième mandat en 2017. Une fois adoptée par le Sénat et par voie référendaire, cette réforme constitutionnelle permettrait en théorie à Paul Kagame, 58 ans, de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034.

- Mali : Sept hommes armés tués dans le centre du pays

Sept hommes armés ont été tués, mercredi soir, lors d’affrontements avec l’armée malienne dans la région de Mopti, dans le centre du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont indiqué hier des sources militaires et un responsable local. Selon un responsable au ministère de la Défense, les affrontements se sont déroulés dans une zone boisée, à une trentaine de kilomètres de la frontière avec le Burkina Faso, la forêt de Tiébanda, où les hommes armés tentaient d’installer une base. «La forêt de Tiébanda est dense. Les terroristes ont voulu faire de  l’endroit leur base pour attaquer le Mali et le Burkina Faso. Ils avaient du  matériel militaire lourd. Nous avons tué sept assaillants et blessé dix autres.»

Categorie(s): international

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..