Entente de Sétif : La 2e position, en attendant…

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2008
24466

Engagé sur plusieurs fronts, le champion sortant termine la phase
aller à la 2e position. Perturbés par des problèmes internes, les coéquipiers de Raho, qui sont à leur troisième coach, pouvaient faire mieux. La mauvaise préparation d'avant saison a, le moins qu'on puisse dire, pesé sur le rendement du onze qui a perdu pas moins de six points à domicile.
Les innombrables problèmes de la direction ont failli remettre en cause le travail et les acquis de ces dernières années. Comme un malheur n'arrive jamais seul, l'instabilité du staff technique ayant payé cash les pots cassés de la crise interne, est pour quelque chose dans cette mauvaise passe. Il ne faut pas aussi passer sous silence les bobos de certains cadres. Ces derniers sont très affectés par le plan de charge démentiel imposé à la formation qui vient de livrer 22 rencontres (toutes compétitions confondues) en 114 jours. N'étant pas pléthorique en doublures devant tenir le coup et avec un effectif qui tourne avec treize ou quatorze éléments (certains joueurs ont tout au long de 2007 livré plus de 50 matchs) sont des paramètres qui ont joué un mauvais tour à l'Aigle noir qui avait tout de même la possibilité de prendre le large, en bouclant l'année au chaud et personne n'aurait crié au scandale. Les points gagnés face au WAT, NAHD, MCS et CRB, devant booster le capital de l'équipe qui n'aura pas, faut-il le rappeler, un retour aisé, mais vont combler les déficits générés par les contre-performances au stade du 8 Mai. Pour négocier à son compte la deuxième manche de cet autre éprouvant exercice, l'Entente, la seule formation ne devant pas pour la deuxième année consécutive bénéficier des bienfaits de la trêve hivernale, est appelée à se renforcer. Serrar, qui voulait dans un premier temps travailler avec un effectif restreint de 24 joueurs, vient de revoir, à la hausse ses plans. La rencontre de la JSMB, jouée avec un effectif décimé, a donné à réfléchir au boss ententiste, courant comme tout le monde sait, plusieurs lièvres à la fois. En plaçant la barre haute, le numéro un du club compte, nous dit-on, garder les Deffnoun et Djabou qui étaient pourtant annoncés ici et là. Afin de répondre aux exigences des différentes compétitions nationales et internationales qui se profilent à l'horizon du onze ententiste, devant, entre janvier et mars de cette année, effectuer un autre déplacement pour participer à la Champion’s league africaine. On parle désormais d'un groupe de 30 joueurs, l'unique moyen pour tenir donc le coup. En somme, l'Entente qui s'est officiellement attachée les services de Badache (MCA), Faradji (ex-portier de l'OMR) et Serey Die (la Goulette), doit parer au plus pressé, en sachant que le 15 janvier 2008, date butoir pour le dépôt des dossiers de la Champion’s league, avance à grandes enjambées.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..