Environnement : 600 hectares de forêts ont été repeuplés

Elwatan; le Dimanche 15 Mars 2009
30313

La lutte contre les constructions illicites érigées sur le domaine forestier se poursuivra jusqu'à leur éradication totale, apprend-on de sources proches de la Conservation des forêts. Cette dernière indiquent à ce propos que, depuis le début de l'opération, quelque 400 constructions illicites ont été démolies et les assiettes de terrain récupérées par le service des forêts.
Concernant la réhabilitation du patrimoine forestier, nos interlocuteurs ont tenu à souligner que la wilaya d'Oran possède un patrimoine forestier de quelque 44 000 hectares dont 60% se trouvent dans un état dégradé. C'est, d'ailleurs, dans ce contexte que le conservateur des forêts, depuis son installation, s'est fixé comme objectif la réhabilitation de ce patrimoine par un important programme de restauration et de repeuplement. D’ores et déjà, durant l’année écoulée, quelque 600 hectares de forêts ont été repeuplés, en parallèle d'un programme de reboisement et de création de forêts nouvelles de 650 hectares.

Plantation

Un second programme a été initié pour la réhabilitation du chêne-liège de la forêt de M'sila sur une superficie de 150 hectares. Néanmoins, les efforts déployés pour redonner vie à nos forêts ne sont pas soutenus par un apport des citoyens. C'est à ce titre que les mêmes sources affirment que le grand problème qui menace l'ensemble des forêts urbaines de la wilaya est celui des rejets de détritus et de déblais. Sur ce point précis, les mêmes responsables indiquent que la direction des forêts de la wilaya d'Oran a mis en oeuvre tous les moyens pour lutter contre les rejets anarchiques de déblais et d'ordures à l'intérieur des forêts urbaines. 47 personnes prises en flagrant délit de rejets de déblais en forêt ont été appréhendées par les gardes forestiers.

Les véhicules des contrevenants ont été mis en fourrière pour une durée de six mois, en plus d'une amende de 30 000 DA. Deux brigades ont été installées spécialement pour lutter contre ce fléau. Pour le site des Planteurs, nos sources indiquent que les terres récupérées pour l'instant ont fait l'objet de plantation, avec une quantité de 22 000 plants. Les travaux sur ce site vont durer deux années, notamment pour le gardiennage et l'entretien des plants. Pour le cas de la forêt d'El Hassi, les mêmes sources affirment que, depuis les dernières démolitions, la situation s'est stabilisée et aucune construction n'a été érigée. Un périmètre délimitant la forêt a été tracé, ne permettant aucune construction au-delà de ces limites.

Categorie(s): oran

Auteur(s): B. M. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..