Éradication du vieux bâti : Relogement de 17 familles à Haï El Yasmine

Elwatan; le Mercredi 26 Mai 2010
1

Il existe un îlot constitué de vieilles maisons de fortune dans le quartier de Carteaux,
notamment au lieu-dit «Baranco», une zone située en bordure d’un ravin.
Une opération de relogement de 17 familles, qui résidaient dans une vieille bâtisse menaçant ruine, a eu lieu hier matin à Haï Es-Seddikia, plus précisément au n°33 de la rue Boukharouba, où les responsables locaux ont supervisé le déménagement des biens et des personnes concernées vers leur nouveau lieu de résidence, dans des logements neufs à Haï El Yasmine. C’est la première opération du genre envisagée au profit du secteur urbain Es Seddikia dans le cadre de l’éradication de l’habitat précaire. Elle a été précédée par le recensement des immeubles menaçant ruine localisés dans la partie haute de l’ancien quartier de Gambetta. Les commissions techniques devaient par la suite effectuer des actions de contrôle pour déterminer le degré de vétusté et de dangerosité de la bâtisse.

Insuffisances

À noter qu’il existe également un îlot constitué de vieilles maisons de fortune dans le quartier de Carteaux, notamment au lieu-dit «Baranco», une zone située en bordure d’un ravin. Dans cet espace habité et difficilement accessible, les problèmes d’hygiène et de salubrité se posent avec acuité. En dehors des récentes opérations de renforcement de l’éclairage public, les insuffisances en matière d’équipements sont souvent décriées par la population. Actuellement, des travaux de rénovation du réseau d’alimentation en eau potable engagés par la SEOR se poursuivent dans le même secteur urbain, à la Cité Bon Accueil, parallèlement à la réalisation d’un avaloir pour l’écoulement des eaux pluviales, à la Cité de Transit par la même société.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Abdallah Bendenia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..