Espaces verts . 10 fiches techniques pour des aménagements futurs

Elwatan; le Samedi 5 Janvier 2008
1

Une dizaine de fiches techniques ont été élaborées par l’entreprise publique des espaces verts au profit des communes les plus marginalisées de la wilaya, comme Boufatis et Benfréha.
Cette procédure initiée selon les directives du wali d’Oran, a pour objectif l’aménagement et l’entretien des espaces verts au niveau de ces zones, dans le cadre de la préservation du tissu vert et de l’embellissement urbain. «L’inscription de ce type de projets a été faite dans le cadre du PCD (Programme de Développement Communautaire) pour aider les communes n’ayant pas de ressources financières à se doter d’espaces de détente», dira le premier responsable de cette institution. Après les maintes sorties effectuées sur site, les responsables de l’EPIC se sont engagés à réaliser huit impacts avec l’APC d’Oran. «Il s’agit des projets relatifs à l’entretien des jardins d’enfants et des ronds-points des boulevards névralgiques de la commune», signale notre interlocuteur. Pour ce qui est des collectivités locales, nous apprenons que les travaux relatifs à l’entretien et à la réalisation des espaces verts seront bientôt livrés à travers les communes de Béthioua, Gdyel et Arzew. «Les travaux de réalisation de ce parc d’attraction ont atteint la phase finale. Nos équipes se penchent actuellement sur le volet de l’entretien afin de livrer le projet dans les délais contractuels», apprend-on. L’absence d’espaces verts à Arzew est due, selon une source de la commune, au manque d’une prise en charge de ce secteur. Par ailleurs, le même interlocuteur a révélé que son institution a signé d’autres conventions avec les établissements hospitaliers, comme le CHU d’Oran, l’EHU 1er Novembre 1954 et le secteur sanitaire de Aïn Turk, depuis le démarrage des travaux en décembre 2006 à ce jour, pour l’entretien des espaces verts à l’intérieur de ces infrastructures. «Une démarche qui s’inscrit dans le cadre de la réforme hospitalière», a-t- il ajouté. En matière d’embellissement urbain, l’on saura que plus de 30 km de passages d’arbres ont été implantés dans différents espaces verts, dans le cadre de l’embellissement de la périphérie de la wilaya. Afin d’assurer une bonne opération d’arrosage de plus de 660 hectares de terrain, le bassin de «Murdjajo» a fait l’objet d’un programme de réhabilitation lancé par la direction des Forêts, en coordination avec l’Algérienne des Eaux (ADE). Cette structure est censée assurer environ 50 000 m3 d’eau pour l’arrosage des forêts de la wilaya, selon un bilan émanant de la DSA.

Categorie(s): oran

Auteur(s): B. Linda

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..