Exposition d'arts plastiques à M'sila : Une louable initiative

Elwatan; le Dimanche 22 Mars 2009
1

Neuf artistes ont participé à cette exposition en y présentant une trentaine de tableaux, tous styles confondus, allant du figuratif, technique particulière de l'artiste Khaled Boukraâ, à la peinture sur verre de Salima Haderbache, en passant par Megaïti Khadra et son style new miniature.
«Cette initiative, dira Salima Haderbache, est destinée cette fois-ci pour nous réunir et passer un message éducatif et artistique aux enfants pour les intéresser aux art plastiques en les faisant côtoyer avec des artistes confirmés ett pourquoi pas réveiller en chacun d'eux la fibre artistique.» Dans cette exposition, trois styles se côtoient dans une parfaite harmonie, laissant transparaître la diversité de la création et une beauté qui s'en dégage à vous couper le souffle. Dans le style figuratif, Khaled Boukraâ excelle avec ses tableaux reproduisant des photos tout en leur insufflant une âme, une sensibilité et une sentimentalité dont elles en sont dépourvues. L'artiste, à travers son art, à l'instar d'une courroie qui transmet le mouvement pour donner vie à une machine inerte, reproduit des photos de papier glacé, en leur transmettant son humanisme, et cette touche qui lui est personnelle pour leur redonner vie et splendeur. Salima Haderbache a participé à cette exposition avec trois tableaux en utilisant la technique de la peinture sur verre.

«C’est une technique qui est en fait une technique mixte, se situant entre la céramique classique traditionnelle que l’on connaît et le vitrail. La peinture sur verre est une technique qui rassemble le vitrail et la céramique. Je suis venue à cette technique de par mon métier de graphiste, car je ne m’en suis pas tellement éloignée en optant pour la décoration sur verre», dira Salima Haderbache. Diplômée des beaux-arts, Megaïti Khadra, fondant son style sur la new miniature, comme elle nous le précise, a présenté à cette exposition 4 tableaux, parmi lesquels deux représentant des tatouages des pieds et des mains de femmes utilisant le henné. Ce sont des tableaux d'une beauté extraordinaire.
Dans une déclaration à El watan, Salima Haderbache, organisatrice de cette manifestation, dira que cette exposition constitue un premier pas pour appréhender l’attirance de la population envers ce genre d'activités et que l’on puisse aller à M'sila voir une exposition d'arts plastiques de dimension nationale.

Categorie(s): culture

Auteur(s): S. Ghellab

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..