Fouilles archéologiques près de Tamanrasset : Plus de 200 galets aménagés trouvés à Ideles

Elwatan; le Samedi 14 Mars 2009
30300

Ideles, à 260 km de Tamanrasset. C'est là qu'en juillet puis en décembre dernier, Messaouda Benmessaoud, une des rares préhistoriennes à effectuer des recherches dans l'Ahaggar, a réalisé le premier chantier de fouille de son doctorat sur l'industrie lithique.
Aujourd'hui, elle étudie toutes les pièces collectées sur le site de Tehantawek. «Nous avons trouvé plus de 200 pièces, toutes taillées selon le même concept, explique-t-elle. A la fois des éclats et des galets aménagés.» Si la scientifique s'intéresse à ces galets, taillés en enlevant un ou plusieurs éclats sur une ou plusieurs faces, c'est parce qu'ils peuvent nous éclairer sur le comportement technique de l'artisan au paléolithique inférieur, la première période de la préhistoire, marquée par l'apparition de l'homme en Afrique (entre 3 et 2,5 millions d'années jusqu'à environ 300 000 ans). Les plus anciens galets datés en Afrique orientale remontent à plus de 2 millions d'années. «Nous avons adopté une nouvelle approche de nettoyage du site, en enlevant les gros cailloux dont nous n'avions pas besoin, qui n'avaient pas d'intérêt archéologique, précise-t-elle. Et ce nettoyage du plateau a permis de mettre un jour un matériel lithique qui n'était pas visible en 2007.

Seuls les quartzs ont été laissés sur place, pour comprendre leur présence sur le site, car on ignore à présent leur provenance.» L'équipe, composée d'étudiants en archéologie, a aussi sondé une partie du site pour obtenir une vision plus large de la zone fouillée. «Nous n'avons pas trouvé de vestiges archéologiques comme nous nous y attendions mais l'avant-dernière couche du sondage, constituée d'un sol très dur, parsemé de gros galets roulés, laisse penser que nous étions peut être dans le lit d'une très ancienne rivière.» Un seul os a été trouvé pendant la fouille, mais s'est vite désagrégé au moment de son démontage du sol. L'analyse des fragments sera faite dans le laboratoire de recherches spécialisé. Le matériel lithique est aussi à l'étude et une analyse des sédiments prélevés est prévue.

Categorie(s): sciences

Auteur(s): Mélanie Matarese

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..