Gaz butane : Désordre autour de la distribution à Mostaganem

Elwatan; le Dimanche 19 Fevrier 2012
65056


Avec 25 employés et 4 camions livreurs, le centre de distribution de gaz de Sidi Ali, qui reçoit chaque jour pas moins de 3500 bouteilles, a de quoi couvrir les besoins de la population du Dahra. Le constat émane d’un agent de la DCP venu sur site afin de comprendre pourquoi cette pénurie de gaz dans la région. Comptant près de 350.000 personnes, soit environ 50.000 foyers, le Dahra a la particularité d’abriter une population éparse, dont une partie habite les zones montagneuses. Ce qui la prédispose aux rigueurs des hivers froids. C’est pourquoi, la région dispose d’un centre Naftal au niveau de Sidi Ali.

Un centre situé à la périphérie de la ville qui, lors de notre visite, était assailli par des citoyens de tous âges venus d’Ouled Maallah, Tazgait et très curieusement de Nekmaria, qui dispose d’un distributeur conventionné. Pour le chef de centre, ce sont les chauffeurs qui refusent d’aller à Nekmaria. La raison, au niveau de la station de Hammoudi, ils ne se sentiraient pas en sécurité. Lorsque nous lui faisons remarquer que la sécurité n’est pas du ressort de Naftal, mais des services compétents, l’ex-responsable, qui dit parler en sa qualité de syndicaliste, rétorque qu’une semaine auparavant un camion - avec 50 bouteilles en moins - a été retenu parce que les gens réclamaient un autre camion de 210 bouteilles.

Douars reculés

Venus des douars encerclant Nekmarya, dont certains originaires de Médiouna, les citoyens réclamaient tout simplement leur quota de gaz.Mardi dernier, en présence de 3 agents de la DCP de Mostaganem, l’ex-responsable nous assure que, le lendemain, il reprendra la livraison de la station de Nekmarya qui n’avait pas été approvisionnée depuis l’incident de la semaine d’avant.
Promesse sera tenue, mais point de gaz pour la station de Hammoudi. Joint au téléphone, l’ex-responsable, aujourd’hui transformé en syndicaliste, soutient que deux camions, soit 420 bouteilles, ont bien été acheminés sur Nekmarya, mais aucune n’a été livrée à la station Hammoudi.

Dans la région de Tazgaït et Ouled Maallah, à 50 km de Sidi Ali, il n’existe aucun distributeur de gaz conventionné ou pas. Obligeant la population à venir jusqu’à Sidi Ali pour prendre 2 bouteilles. Une situation qu’un petit malin a vite fait de mettre à profit. Avec son camion, il vient tous les jours faire la queue à Sidi Ali, profitant de la naïveté des montagnards, il s’intercale toutes les 20 minutes en tête de queue. Sur les hauteurs enneigées du Dahra, dans les douars les plus reculés, il pourra les monnayer comme tout bon spéculateur.

Le lendemain de notre passage, l’ex-chef de centre nous annonce qu’il venait de recevoir 12 camions, soit 7560 bouteilles, bien plus que le double de la ration habituelle! Aucune ne parviendra à la station de Nekmarya où les habitants d’Ouled Ali, Serrara, Touaïzia, Médiouna, Chekrara et Ouled Tayeb sont venus déposer leurs bouteilles vides.                          

Categorie(s): mostaganem

Auteur(s): Yacine Alim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..