Groupe Sonatrach : Nouvelle filiale pour les projets hors hydrocarbures

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2008
1

Désormais, les projets hors hydrocarbures confiés par l'Etat à Sonatrach par l'entremise du ministère de l'Energie et des Mines, notamment ceux relevant des domaines des mines, de l'électricité et du dessalement d'eau de mer seront confiés à une nouvelle entité économique dont les statuts ont été officiellement signés le 5 janvier 2008 à Alger.
Oran : De notre bureau

En effet, la Sonatrach, par l'entremise de sa branche activité Aval, avait créée en juillet 2006 une direction des activités externes (DAE) dont le rôle était de gérer les interfaces, le pilotage, le suivi et la coordination de toutes les actions entre Sonatrach et les sociétés tierces dans les domaines précités. Depuis sa création en juillet 2006, la DAE contribuait à la conclusion de contrats avec les sociétés de gestion des centrales électriques, des projets de dessalement d'eau de mer et des projets miniers. Elle participait à toutes les phases des projets, (Appel d'offres, packages contractuelles, suivi des réalisations), assurer le suivi et le contrôle de la gestion financière et administrative de l'ensemble des contrats d'achat et de cession d'eau avec les sociétés tierces et enfin procédait aux règlements des paiements dus par Sonatrach au titre des contrats d'achat et de cession d'eau. Ce plan de charge est de plus en plus dense, notamment dans le dessalement d'eau de mer ou on retiendra pas moins de 8 projets conclus (Kahrama, Bethioua (en exploitation), Hamma Water Desalination "HWD", Aguas de Skikda "ADS", Beni Saf Water Company "BWC", DEM Mostaganem, DEM Fouka Tipaza, DEM Cap Djinet Boumerdès, DEM Honaine) et 5 autres planifiés (Mactaa, Mers El Hadjadj, DEM Ténès, DEM Souk Tlata (Tlemcen), DEM, El Tarf, DEM, Oued Sebt Tipaza). Les projets de centrales électriques, 5 projets conclus (centrale Cycle Combiné SKS, Skikda (en exploitation), centrale SKB, Berrouaguia, centrale SKH, Hadjret En Nouss, centrale électrique Cycle combiné, Koudiet Addraouch, centrale électrique, Terga dans la wilaya de Aïn Témouchent) et deux grands projets planifiés , dont nous citerons le Projet intégré Algérie-Espagne et le Projet intégré Algérie-Italie.
L'autre volet, non moins important est relatif aux projets miniers. Pour ce qui est des projets conclus on citera le projet Mine de Zinc et Plomb d'El Abed Tlemcen, le projet Mine Or Isselfène Sud1/2, Seldrar et Idereski dans le Hoggar et le projet d'exploration de Plomb et Zinc (Sétif). Les projets miniers planifiés sont le projet des Engrais superphosphates Simples et composés Bab El Assa (Tlemcen), le projets Uranium et Or (Hoggar), le projet Pôle industriel des Engrais (Guelma), le projet Mine Or Amesmessa et Tirek (Tamanrasset) et enfin le projet mine de Cuivre et Or de Tifraouine (Aïn Témouchent).
Parallèlement à ses trois axes d'activités, deux mégaprojets ont été initiés à savoir celui de la réalisation en partenariat avec les compagnies DUBAL et MUBADALA d'une Aluminerie à Beni Saf, composée de d'une unité de production d'Aluminium primaire de 700 000 t/an, d'une centrale thermique à cycle combiné de 2 000 MW, dédiée et couplée à une unité de dessalement d'eau de mer et d'un port dédié pouvant recevoir 1 750 000 t/an de matières premières.
Le second mégaprojet concerne l'exploitation du gisement de fer de Gara Djebilat pour la production de 20 à 40 millions de tonnes de minerai de fer par an, avec intégration d'un complexe sidérurgique au Nord Ouest du pays, pour la production d'acier destiné en priorité au marché national.
Compte tenu du plan de charge actuel et futur et des missions particulières de la structure, le ministère de l'énergie et des mines a, le 5 juillet 2007, donné son aval pour la création d'une filiale, appartenant à 100% à la Sonatrach, devant prendre en charge les projets hors hydrocarbures. C'est ainsi qu'il a été proposé la création d'une nouvelle entité économique, sous la forme d'une société par actions "SPA" qui sera chargé de la gestion de l'ensemble des projets hors hydrocarbures notamment les projets miniers, les projets de dessalement d'eau de mer, les projets de centrales électriques et les deux mégaprojets que sont le Projet Aluminium et le Projet Gara Djebilet. Cette nouvelle filiale dénommée "Holding Sonatrach Activités Industrielles Externes" dont le siège social est à Aïn El Bia (Arzew) et dont les statuts de création ont été signés samedi dernier à Alger, aura trois types de missions selon la nature des projets. Le développement, les négociations et la réalisation en partenariat, pour son propre compte et pour la compte de Sonatrach ( selon le montant de l'investissement) des projets miniers; des centrales électriques; des unités de dessalement eau de mer; du projet aluminium de Béni Saf; du projet minier de Gara Djebilet. La gestion, pour le compte de Sonatrach, des contrats d'achat d'eau conclus entre la Sonatrach et les Unités de dessalement, de cession d'eau entre Sonatrach avec l'Algérienne des Eaux (ADE) et avec les unités du pôle industriel d'Arzew et des conventions de compensation financières entre Sonatrach et le Ministère des Finances. Avec cette nouvelle filiale, Sonatrach diversifie ses activités ce qui lui permet, selon Mohamed Meziane, son PDG, " d'être présente sur toute la chaîne de valeur de l'énergie et de s'inscrire dans les tendances mondiales d'évolution des compagnies pétrolières en intervenant comme un acteur énergétique à part entière."

Categorie(s): supplément économie

Auteur(s): S. Boudjemaâ

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..