Guelma : Des chanteurs pour booster le devoir électoral

Elwatan; le Lundi 16 Mars 2009
1

Plusieurs chanteurs et groupes musicaux nationaux se sont produits, vendredi passé, en début de soirée, au niveau de la maison de la culture Abdemadjid Echafii de la ville de Guelma.
Cette initiative est pilotée par l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) dans le cadre d’une caravane qui sillonne, depuis le 10 mars et jusqu’au 19 du même mois, quelques wilayas de l’est du pays, nous affirment les organisateurs et artistes.
Après Béjaïa, Skikda et Annaba, c’était au tour du public guelmois de goûter aux différents genres et tempos musicaux du terroir national. Des chants de styles gnaoua, avec le groupe Sakia d’Alger, Nadjia (Staïfi), kabyle (Aït Hamid), chaoui (Safi), raï (Adel) et même oriental avec Narimen ont enflammé les spectateurs. Le clou de cette soirée sera avec le chanteur et danseur Hakim Salhi qui, durant quelque 40 minutes, fera sensation.
D’autre part, le directeur de la culture de la wilaya de Guelma nous confirmera que cette caravane de chanteurs est un outil pour booster le devoir électoral. Notons que cette tournée ciblera, successivement, les wilayas d’El Tarf, Oum El Bouagui, El Oued, Tébessa et enfin Ouargla.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): Karim Dadci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..