Haï Yaghmoracen (ex-Saint Pierre) : Expulsées, 13 familles dressent une tente dans la rue

Elwatan; le Mardi 25 Mai 2010
1

Les familles expulsées dans la journée de dimanche de l’immeuble numéro 12 de la rue El Kods, dans le quartier de Saint Pierre, n’ont pas eu d’autre alternative que de dresser une tente où elles ont entassé leurs effets gardés par les chefs de familles alors que les femmes et les enfants se sont rendus chez leurs proches.
Les familles expulsées sont au nombre de 13. Cependant, celles qui habitaient réellement cet immeuble sont de l’ordre de sept, apprend-on auprès des riverains. Celles-ci ont été, il y a quelques années, sommées, par le propriétaire de l’immeuble, de quitter les logements car il voulait reprendre son bien et le réaménager. Devant le refus des locataires, il a opté pour une indemnisation. Selon les locataires, «il a donné 50 millions à chaque famille». Ces dernières ont quitté leurs logements qui, par la suite, ont été investis illicitement par d’autres familles, les 6 en plus. Ayant appris cela, les familles indemnisées sont revenues dans cet immeuble.

Cette fois-ci, fort d’une décision de justice, le propriétaire de l’immeuble a procédé à l’expulsion en présence des forces de l’ordre. L’opération d’expulsion a été houleuse, les familles ayant refusé de quitter l’immeuble. L’intervention des forces de l’ordre s’est soldée par l’arrestation de trois jeunes protestataires. Ces derniers ont été, selon nos sources, relaxés dans la soirée de dimanche. Selon des sources sécuritaires, la tente qui bloque la voie publique devra être levée; quant aux familles expulsées, elles devront se chercher un autre logement.

Categorie(s): oran

Auteur(s): R. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..