Handball. R UM K Batna : Une équipe et des ambitions

Elwatan; le Dimanche 10 Avril 2011
1


Selon son président,  Khaled Mehira, le club a été créé le 29 mars 2009. Mais en vérité, il existait déjà en tant qu’équipe estudiantine évoluant au niveau des championnats universitaires. Avec l’accord de l’Office national des œuvres universitaires (ONOU) et de la directrice de la résidence universitaire l’équipe a été engagée dans le championnat civil. Le RUMK a entamé difficilement la saison 2009-2010 en division nationale II, car les athlètes, toutes, ou presque, étudiantes, ne s’entraînaient pas régulièrement  en raison des examens, des vacances, etc.


Ce n’est que durant la saison actuelle que le club a commencé à se structurer. «Nous avons lancé les catégories minimes et cadettes et je peux affirmer que déjà 8 cadettes se frottent aux seniors», ajoute le président. En ce qui concerne la prise en charge du club, il y a lieu de citer les contributions du fonds de wilaya, de L’APC, l’ONOU et  la direction de l’OPOW qui permettent au club de vivoter tant bien que mal. A une question relative aux primes et salaires des athlètes, le premier responsable de l’équipe répondra: «Parfois, on encourage nos athlètes selon nos moyens.»

La politique du club consiste en la formation à moyen et long terme ; l’objectif demeure la relance du handball féminin à Batna «Soixante minimes et cadettes sont prises en charge par notre association, tout l’espoir est fixé sur elles pour former un grand club dans un proche avenir. Quoi que nous soyons bien classés, nous plaidons toujours pour la formation, le reste viendra de lui-même», conclut Mehira. Le RUMK Batna est donc en marche, et son entraîneur, Zine Boussoussou, tient à préciser ceci: «L’équipe qui bénéficie, d’un créneau de 04 séances d’entraînement par semaine, se prépare par intermittence; elle n’est pas régulière car les athlètes sont soit retenues par les cours jusqu’à 17h, soit empêchées par les examens ou carrément découragées par l’éloignement de la salle et/ou les réticences familiales».


L’entraîneur affiche quand même sa satisfaction au vu des performances réalisées jusque-là. En tant qu’ancien joueur du MM Batna, ex-champion d’Algérie et d’Afrique, le président du RUMK Batna rêve de redorer le blason du handball batnéen, à commencer d’abord par les filles. La création de la catégorie des garçons est prévue pour la saison  prochaine. Cette équipe relèvera-t-elle le défi ?   
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): A. N.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..