Hassi Mefsoukh : le projet de la zone d’activité à l’arrêt

Elwatan; le Dimanche 1 Decembre 2013
1


En créant cette zone, la commune aura une autonomie financière pour améliorer son développement local et combler les insuffisances financières. «Toutes les demandes d’investissement parvenues à la commune sont rejetées, alors qu’elles pourraient être d’une grande contribution à une collectivité locale déficitaire», a-t-elle ajouté. La création de cette zone d’activité, distante de 10 km du chef-lieu de la commune, devrait contribuer à la résorption du taux du chômage avoisinant les 25 % de la population active du fait qu’elle pourrait englober des entreprises sous-traitantes de la Zone Industrielle d’Arzew. D’autre part, l’on saura que, dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des habitants de cette commune, plusieurs projets d’envergure ont vu le jour.

«Au niveau de Haï Bouamama, beaucoup de projets ont été concrétisés. Il s’agit d’un réseau d’AEP de 1 200 m, d’un réseau d’assainissement des eaux usées d’une capacité de 1 500 m³, de la réhabilitation du réseau d’AEP existant sur une longueur de 1000 m et, enfin, des travaux relatifs à la réfection de la voirie de ce quartier très dense en population», indique t-on. D’ailleurs, la wilaya va subventionner une bibliothèque dotée d’une architecture moderne qui sera érigée sur une superficie de 300 m². Le marché couvert de la commune, considéré comme une verrue sur le visage de la ville, a, quant à lui, bénéficié d’une étude pour sa réhabilitation.                                           

Categorie(s): oran

Auteur(s): M. Linda

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..