Hassi Messaoud : Les jeunes en colère

Elwatan; le Dimanche 15 Mars 2009
1

Une quarantaine de jeunes chômeurs de la daïra de Hassi Messaoud se sont regroupés, hier matin, à l'entrée de la ville, sur la route menant Ouargla, paralysant ainsi la circulation pendant plus d'une demi-heure.
C'est la manifestation cyclique d'une colère et d'une incompréhension de ce qu'ils qualifient d'exclusion des jeunes de Hassi Messaoud des offres d'emploi traitées par le bureau local de main-d'œuvre. Ces jeunes ont donc décidé de faire de ce type de protestations un signal d'alarme adressé aux autorités avec pour seule et unique revendication d'être embauchés dans le secteur pétrolier. Encadrés par les forces de l'ordre, les manifestants ont décidé de ne pas attendre la venue des autorités locales sur les lieux du sit-in, encore moins de s'adresser aux élus de l'APC, quand bien même le nouveau maire de Hassi Messaoud et son équipe ont manifesté leur volonté d'apporter du nouveau dans ce dossier, selon nos échos.

C'est en fait au représentant de l'administration, à savoir le nouveau chef de daïra de Hassi Messoaud, que les jeunes se sont adressés ; leur message était clair : à la veille de l’élection, l'administration doit faire un effort supplémentaire pour apaiser la colère de la rue. Le chef de daïra, armé d'une grande patience et d'une capacité d'écoute qui a semble-t-il conquis les jeunes, a relevé le pari difficile de renouer le dialogue et d'estomper la colère, tout en avertissant ses interlocuteurs sur les retombées néfastes du trouble à l'ordre public.


Categorie(s): actualité

Auteur(s): Houria Alioua

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..