Hassiba Boulmerka à Aïn El Hammam : «J’essaie d’aider les jeunes talents»

Elwatan; le Samedi 14 Mars 2009
1

Passer sous silence la visite de Hassiba Boulmerka à Aïn El Hammam, serait faire injure à ce que cette femme a fait pour le sport algérien. Elle a bien voulu nous accorder cet entretien.

- Parlez-nous un peu de votre parcours dans l’athlétisme.

- Je suis née à Constantine où j’ai commencé à pratiquer ce sport à l’âge de 10 ans. Pour l’anecdote je suis montée sur un podium olympique, dix ans plus tard.
Ma carrière en tant que coureuse de 1500 m a duré 23 ans, avec à la clé de nombreux titres nationaux et internationaux.

- Après le parcours sportif, que devient maintenant, Hassiba ?

- Je m’occupe de mes affaires personnelles, loin de toute pression. Maintenant, je gère actuellement une boîte spécialisée dans les produits pharmaceutiques.

- Pensez-vous revenir un jour, au sport ?

- Je n’ai jamais lésiné sur mes moyens pour venir en aide aux jeunes talents qui ont besoin de soutien pour percer. Je serais toujours là pour eux, bien que ma vie professionnelle ne m’en laisse pas le temps. Je suis présidente d’une commission au sein de la Fédération africaine d’athlétisme et membre du Comité international olympique.

- Un mot sur votre visite à Aïn El Hammam.

- Je suis d’abord frappée par la beauté du paysage. Je suis aussi, agréablement surprise d’y découvrir des jeunes filles qui se dépensent pour le sport. Pour cela, je promets d’être le porte- parole de cette région si démunie en infrastructures sportives. J’espère revenir visiter cette belle région.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Nacer B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..