Hôpital de Chlef : Le service de gynécologie décrié

Elwatan; le Mercredi 28 Octobre 2015
1


La structure, pourtant unique en son genre dans la wilaya, reste donc, chaque mois, une semaine entière sans médecins de garde. Que se passe-t-il alors lorsque des parturientes à haut risque sont évacuées, pendant ce temps-là, vers ce service ? Cette grave défaillance a été révélée par le wali lors du conseil de l’exécutif qui a été consacré, la semaine dernière, au secteur de la Santé. Le problème n’est pas lié au manque d’effectifs puisque le service compte cinq spécialistes et une armada de sages-femmes, il est surtout dû à la désorganisation qui règne dans ce domaine, précisa-t-il.

Cette situation suscite beaucoup de points d’interrogations sur la façon dont est géré ce volet important de la prise en charge des nombreuses parturientes de la wilaya et des localités limitrophes.

Certes, l’activité est en hausse mais rien ne justifie une telle carence, quitte à renforcer encore cet établissement par des gynécologues des structures environnantes dont le plan de charge en la matière est réduit, a demandé le wali. Il faut rappeler que ce service avait connu par le passé un taux de mortalité maternelle important surtout après le départ de la mission médicale chinoise, il y a 4 ans.

Depuis un certain temps, un effort a été consenti pour remédier au manque de personnel médical et paramédical, cependant, l’organisation n’a pas suivi la hausse considérable de la demande sur ce type de soins.

Categorie(s): chlef

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..