Il tient sa 9e réunion aujourd’hui à Rome : Le groupe des 5+5 au chevet de la Méditerranée

Elwatan; le Lundi 20 Fevrier 2012
1


Le ministre des Affaires étrangères,  Mourad Medelci, représentera  l’Algérie à cette rencontre qui sera coprésidée par les chefs de la diplomatie tunisienne, Rafik Abdessalem et italiennen Giulio Terzi Di Sant’Agata. La réunion annuelle des pays du groupe des 5+5 qui devait se tenir en novembre 2011 à Naples, a été différée au 20 février 2012 en raison des bouleversements politiques et sociaux intervenus dans certains pays membres de cette instance. L’après-bouleversements intervenus en Tunisie et en Libye, et qui a été suivi d’une ouverture démocratique dans ces pays sera au centre des discussions de la rencontre de Rome au cours de laquelle les représentants des 10 pays de la Méditerranée occidentale tenteront de repenser les relations entre les deux rives dans le sens d’une coopération qualitative, selon des sources proches de la réunion.

Il s’agira, à cette occasion, de refonder un modèle de partenariat entre les pays des deux rives à même de consolider les complémentarités entre les deux parties dans tous les domaines. Outre les questions de coopération liées à la sécurité des pays des  deux rives, aux migrations, à l’économie, en cette période de crise touchant particulièrement l’Europe et au développement équilibré de la région, d’autres points en rapport avec la situation politique régionale seront discutés lors de la rencontre. Il s’agit de la situation au Moyen-Orient dominée par le conflit israélo-palestinien et en Syrie où des «violences préoccupantes» perduraient des mois, selon ces sources.

Le groupe des 5+5 est composé de l’Algérie, du Maroc, de la Tunisie,  de la Libye et de la Mauritanie, pour la rive sud de la Méditerranée et de l’Italie, la France, l’Espagne, le Portugal et Malte, pour la rive nord. Par ailleurs, les membres du groupe des 5+5 tiendront une autre réunion de consultation dans le cadre du Formed (forum méditerranéen), à laquelle ont été invités les représentants de l’Egypte, de la Turquie et de la Grèce, de la Ligue arabe et de l’Union pour la Méditerranée (UPM), a-t-on indiqué.  
A cette occasion, les participants examineront également différentes  questions, notamment la sécurité régionale, les migrations, la protection de l’environnement, l’énergie et le développement, a-t-on précisé.    

Categorie(s): international

Auteur(s): AFP

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..