Infrastructures du secteur de la justice pas exploitées

Elwatan; le Jeudi 7 Avril 2011
1


Le tribunal de Koléa actuel est trop exigu, alors que les populations de la wilaya de Tipasa doivent se déplacer jusqu’à la cour de Blida pour le traitement de leurs dossiers. Les responsables de la wilaya ne veulent pas nous éclairer sur ces lenteurs inexpliquées constatées dans la réalisation des infrastructures du secteur de la justice. Le pénitencier d’une capacité de 2000 places demeure un projet qui traîne en long et en large depuis des années, bien que le lieu de son implantation (terre agricole fertile) ait été contesté par les populations de la localité de Koléa et ses environs. L’inscription des projets relatifs à la construction de l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire et l’Ecole nationale de magistrature avait l’objet d’une médiatisation importante. Les 2 projets semblent à l’arrêt. La wilaya de Tipasa, qui avait mobilisé des milliers de mètres carrés pour ces projets, s’impatiente aujourd’hui pour voir ces projets de la justice se concrétiser.                                                              
 

Categorie(s): tipaza

Auteur(s): M'hamed Houaoura

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..