Institut du bien-être : Soins, esthétique… une méthode ingénieuse

Elwatan; le Mardi 25 Mai 2010
1

Fatigue, stress, mal-être… les premiers effets du manque d’oxygène se ressentent au niveau de notre humeur, de notre capacité d’attention ou de mémorisation et de notre vitalité…
Fini tout cela, si l’on se fie à Mme Sakina Saddek Khiter, praticienne, psycho-énergétique de profession, qui vient d’ouvrir un Institut (le premier en son genre dans la région) de massages, soins énergétiques, réflexologie plantaire et relaxation «J’ai acquis du matériel professionnel de dernier cri de l’étranger. J’ai voulu mettre ma science et mon savoir-faire au profit de mes compatriotes ici en Algérie», dit-elle simplement. L’Institut, situé en plein centre ville de Tlemcen, offre plusieurs opportunités, comme l’explique notre interlocutrice: «les massages californien et suédois, la réflexologie plantaire thaï, la relaxation,le massage esthétique (pour femmes) grâce à des fauteuils massants électriques, des robots (massages des pieds et des bras) le bol d’air Jacquier qui est un catalyseur diffusant l’huile essentielle et de résine de pin».

Mme Saddek Khiter assure également un traitement thérapeutique «Le client peut s’offrir aussi une technique de libration émotionnelle qui s’apparente à l’acupuncture (un travail sur les émotions». Dans cet Institut reposant, les asthmatiques et les personnes allergiques trouvent leur quiétude.
Formée en France par Michèle Freud, l’arrière-petite-fille de Sigmund, Mme Saddek Khiter offre ses services à des tarifs très abordables.

Categorie(s): tlemcen

Auteur(s): C. Berriah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..