Intempéries : La pluie continue de tout emporter

Elwatan; le Vendredi 23 Octobre 2015
98818


La Protection civile d’Alger a effectué, dans la nuit de mardi à mercredi, une dizaine d’interventions pour faire face à des inondations et des infiltrations d’eau, ainsi qu’à d’autres incidents «en rapport avec les intempéries ayant affecté la wilaya», a précisé le capitaine Saïdj Belkacem, chargé de communication à la direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger.

Les interventions des unités des sapeurs-pompiers ont commencé mardi à 19h et se sont terminées mercredi à 7h, selon la même source. Sur les 12 interventions de la Protection civile de la wilaya d’Alger, 4 ont concerné des inondations et des infiltrations d’eau enregistrées dans plusieurs communes, dont Birtouta, Bab El Oued, Bordj El Bahri et Bologhine, ajoute la même source.

Les sapeurs-pompiers ont également effectué d’autres interventions liées aux chutes de câbles électriques et des déracinements d’arbres. A Kahouat Chergui, dans la commune de Bordj El Bahri, le niveau des eaux a atteint 40 centimètres.

Ces fortes chutes de pluie, suivies d’inondations de certaines artères urbaines, ont également provoqué l’arrêt des dessertes du tramway d’Alger. «Les fortes chutes de pluie à Alger n’ont fait ni victimes ni dégâts matériels, indique un bilan de la Protection civile.

Plusieurs opérations d’épuration d’eau ont été effectuées dans les wilayas touchées par les intempéries, notamment Alger, Oran, Blida, Adrar…», affirme le colonel Farouk Achour, chargé de communication de la Protection civile.

Quand les services de l’Office national de météorologie avaient annoncé mardi, dans un bulletin spécial (BMS), de fréquentes averses de pluies orageuses, «la direction de la Protection civile a commencé par informer la population à travers les radios locales et le renforcement des capacités opérationnelles dans les régions à risque.

Ces mesures d’anticipation ont permis de réduire le bilan des dégâts dus aux inondations des années précédentes», poursuit le colonel Achour. «A Alger, les quartiers d’El Madania, Sidi M’hammed, Bachdjarrah, Bordj El Bahri… ont vu des interventions d’épuration d’eau.

Par ailleurs, on a enregistré l’effondrement d’un mur de soutènement d’un immeuble au quartier Lakhal Abdelaziz, effondrement partiel d’une chambre et d’un mur de soutien à Bouzaréah», ajoute-t-il, tout en rassurant que «des dispositifs de localisation des zones à risque d’inondation sont mis en place dans plusieurs wilayas. Ces dispositifs permettent d’améliorer la couverture opérationnelle dans les régions noires.»

TRAMWAY

Par ailleurs, dans la banlieue est d’Alger, d’importantes inondations ont été enregistrées, en particulier dans la commune de Douéra. «Les routes sont défoncées depuis des années, et comme chaque fois, quand il y a la pluie, on se plaint car rien ne se fait», dénonce un habitant de la cité AADL «Avec les travaux du nouveau stade, les glissements de terrain, le manque d’assainissement, l’extension de la commune et le trafic de l’autoroute, on risque de subir encore les coupures de courant.» A Douéra depuis des années, les coupures d’électricité touchent tous les lotissements, même résidentiels.

«Depuis mardi, au moins une dizaine de maisons ont été inondées, ainsi que deux fabriques aménagées dans les sous-sol des villas. Personne ne s’intéresse à Douéra, et c’est l’anarchie. L’ex-maire emprisonné a fait son beurre avant d’être enfermé», s’insurge un commerçant dont la boutique a presque été engloutie par les eaux usées.

Il s’est équipé de sacs de sable et a acheté un moteur pour pomper les eaux de pluie. Une fois de plus, les dégâts enregistrés posent toujours la même problématique du manque de nettoyage des rigoles et du curage des avaloirs.

Au niveau des trémies du 1er Mai, du Ruisseau et du Jardin d’essai, la hauteur des eaux a atteint un mètre et il a fallu l’appui des unités de Seaal et d’Asrout pour rétablir la situation dans son état initial. Le transport urbain par tramway à Alger a été d’ailleurs interrompu mercredi, c’était également le cas pour Air Algérie qui a annulé des vols pour certaines wilayas.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ryma Maria BenyakoubFaten Hayed

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..