JSAfir : La volonté ne suffit pas

Elwatan; le Lundi 11 Avril 2011
1


«On a fait de notre mieux pour relancer cette discipline, très populaire, malheureusement nous n’avons pas pu récolter le montant exigé pour les frais d’engagement», indique un membre du club. Grâce à la qualité de ses athlètes, la section de Vo-vietnam, composée de 118 éléments, toutes catégories confondues, est en train, elle, de se faire un nom dans la région de Boumerdès. Huit de ses jeunes athlètes se sont qualifiés pour prendre part prochainement au championnat national de cet art martial, nous apprend Djelouahi Mohamed, le président de la section. La majorité des adhérents de cette section sont des «rescapés» de l’ancien club JRBA (Jil Riadhi Baladiat Afir), qui a quitté la scène sportive en 2005, rappelle-t-on. Après un sérieux travail mené par les dirigeants de la section de karaté, qui a débuté avec 14 enfants, celle-ci compte aujourd’hui 90 karatékas. «Le Club n’a reçu aucune subvention, ni des autorités locales ni de la Direction de la Jeunesse et des Sports.

C’est avec les cotisations des membres de la section et de ses adhérents que nous payons tous les frais, y compris pour nos déplacements, assurés par le chauffeur du bus communal», avouent les mêmes dirigeants. «Si l’on nous accordait un peu plus de moyens, je suis certain que nous pourrions atteindre un niveau qui fera la fierté de notre localité», clame Laidat Lyes, le président de la section karaté.                                                       

Categorie(s): boumerdes

Auteur(s): S. Brahimi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..