Karim Tabbou à Tizi Ouzou : «Le changement démocratique est inéluctable»

Elwatan; le Dimanche 10 Avril 2011
1


Convaincu que le changement démocratique proviendra du peuple qui se bat actuellement pour faire entendre sa voix, le numéro deux du parti de Hocine Aït Ahmed a ajouté : «Les forces du changement n’existent pas que dans les partis politiques. Les étudiants et les différents collectifs qui ne cessent de se battre pour arracher leurs droits en est l’exemple. Si les étudiants arrivent à imposer l’élection des différents responsables de l’université, ils établiront un vrai changement démocratique.» Et de déclarer : «Le FFS ne trahira jamais les Algériens.

Il n’a accepté ni le travail en coulisses ni les décors du pouvoir qui font échouer les initiatives du changement et il n’acceptera jamais d’aller à la place du 1er Mai avec des gens qui ont préfacé des œuvres des criminels du pays.» «Le seul parti à avoir fait la démonstration d’une force capable de fédérer les forces du changement c’est le FFS, qui a toujours préconisé la gestion par la négociation et le contrat devant les situations difficiles», renchérit Karim Tabbou, avant de conclure : «Après 20 ans de guerre civile, le pouvoir est toujours en train de jouer au mauvais jeu contre les Algériens. Et il n’est pas prêt à aller dans le sens du changement. Il est en train de reporter les échéances et de réamorcer la crise en invitant les jeunes à s’inscrire dans différents dispositifs d’aide.»

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Djemaâ Timzouert

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..