L’homme qui parlait aux têtes

Elwatan; le Mardi 3 Decembre 2013
1


Sur une terre où les étrangers se font rares ou se cachent pour se nourrir (comprendre faire des affaires), deux étrangers ont sorti la tête de l’actualité. D’abord le juge Trévidic (à ne pas confondre avec Halilodzic), défenseur des moines trappistes de Tibhirine, à ne pas confondre avec des trapézistes. Ensuite une Chinoise nommée Le Zonk par l’enquêteur du Soir d’Algérie (édition du 28 novembre) qui s’est penchée sur le scandale de l’autoroute Est-Ouest. L’Algérie généreuse a offert à Trévidic des têtes, celles des moines assassinés. Pas de témoins à interroger pour le juge, refusés (par le DRS ?) mais des têtes exhumées pour la circonstance. On se demande ce que celui que l’on surnomme déjà Torquemada a dit aux têtes et ce que les têtes lui ont dit.

Et Le Zonk ? C’est tout un roman. La Chinoise Le Zonk aurait été l’amante de Chani Medjdoub, l’intermédiaire cité dans l’affaire de l’autoroute. Ce bandit-goudronneur de grands chemins aurait profité de sa relation amoureuse pour entrer comme consultant chez Citic-CRCC et faire passer des commissions occultes entre le constructeur chinois et le ministère de Amar Ghoul. Oui, mais Trévidic et Le Zonk ? Les touristes fuient l’Algérie, Chakib Khelil, le dernier, étant rentré chez lui, on s’amuse comme on peut. Pendant que l’un parle à des têtes, la seconde se paye une tête pour gagner des marchés dans un pays qui ne sait plus où donner de la tête. Plus sérieusement, il faudrait songer réellement à couper les têtes, c’est-à-dire les chefs de réseau de ce scandale autoroutier qui a coûté 5 milliards de dollars en surfacturations. Mais à part le GIA qui aurait étêté des moines de montagne pour rigoler, les Algériens, s’ils peuvent inculper la Le Zonk pour adultère ou pour avoir porté un nom interdit à l’APC d’Alger-Centre, ne couperont pas la tête des réseaux mafieux. La tête sous le sable, ni Zorro ni Jivaro. Khoroto peut-être.

Categorie(s): point zéro

Auteur(s): Chawki Amari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..