l’Inter de Milan au sommet de l’Europe : Milito et Mourinho, héros du triplé

Elwatan; le Lundi 24 Mai 2010
49488

L'Inter, qui achève sa saison sur un triomphe en Ligue des champions, l'attaquant Diego Milito, auteur des deux buts de la victoire face au Bayern (2-0), et l'entraîneur Jose Mourinho qui s'en va sur un triplé historique, croulent sous les louanges de la presse italienne dimanche.
«Coupe d'Italie, Scudetto et maintenant la Ligue des champions : un triplé historique», affiche en une la Gazzetta dello Sport au-dessus d'une photo du capitaine Javier Zanetti soulevant la fameuse coupe «aux grandes oreilles». «Milito abat le Bayern. Mou(rinho) larmes et adieu», souligne également le journal aux pages roses, rendant hommage aux deux grands protagonistes de la soirée à Madrid. L'«incroyable» et «stratosphérique» argentin est crédité de la note exceptionnelle de 10+ sur 10 par le quotidien sportif qui relève que celui-ci avait auparavant marqué le but de la victoire en finale de la coupe d'Italie (1-0) et celui du titre de champion d'Italie il y a une semaine à Sienne (1-0). «La recette de ce succès est toujours la même : l'Inter est une véritable équipe, explique un des envoyés spéciaux au stade Santiago-Bernabeu, dans laquelle Mourinho parvient à convaincre un champion comme Eto'o de faire le ‘‘gregario’’, avec une extraordinaire défense, deux combattants indispensables au milieu, comme Cambiasso et Zanetti et un Milito tout simplement monstrueux».

«Inter, un mythe», titre en une le Corriere dello Sport, autre quotidien sportif, qui rappelle qu'aucun autre club italien, pas même la Juve ou l'AC Milan, n'avait déjà remporté coupe, championnat et C1 la même saison, tandis que pour La Stampa, «Milito porte l'Inter sur le toit de l'Europe» et ‘‘Mou’’ s'en va sur un triplé historique : l'Italie le remercie». Le départ du technicien ne fait désormais plus aucun doute pour les journaux italiens. Et ceux-ci, malgré des rapports tendus avec le Portugais, lui rendent un hommage appuyé. «Plus que ça, Mourinho ne peut pas faire. Il y a un travail infini derrière un succès de ce genre», note le Corriere della Sera, exaltant «l'équipe la mieux organisée du monde» qui a donné un «spectacle de précision et de cœur». Sous une photo de l'entraîneur versant quelques larmes et qui pourrait très vite s'engager au Real Madrid, le Corriere assure que «c'est un adieu sur un triomphe et, donc, un adieu parfait». Pour La Repubblica, ce succès en Ligue des champions après 45 ans d'attente, est «la consécration d'un groupe et de son entraîneur». Le quotidien décerne également un «10 avec félicitations» à Mourinho, et relève qu'«il y a trois ‘‘M’’ sur la saison de cette équipe d'acier : celui de Mourinho, celui du président (du club) Moratti et celui de Milito».

Categorie(s): sports

Auteur(s): A.F.P.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..