L’ONAT revoit sa stratégie

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2013
73296


«La période de déclin qu’a vécue le tourisme saharien nous a permis d’avoir de bonnes réflexions sur la mise en place de nouveaux mécanismes, en mesure de relancer l’activité touristique dans le Sud. A commencer par la révision des tarifs et la vulgarisation des circuits inédits, en plus des sites classiques. On a aussi mené des campagnes de sensibilisation au niveau des universités et des établissements scolaires pour faire connaître le patrimoine culturel matériel et immatériel de Tamanrasset et, du coup, intéresser le touriste national.»

M. Lassoui a affirmé que l’expérience que l’Onat a eue cette année avec les touristes nationaux a permis d’enregistrer une nette amélioration par rapport à l’année précédente. Le flux touristique relevé  jusqu’à novembre 2012 oscille entre 700 et 800 touristes, contre 550 en 2011. Tenant compte du nombre de réservations qui sont officiellement confirmées, l’année  2013, assure M Lassoui, s’annonce encore meilleure. «A partir de février prochain, nous nous apprêtons à accueillir trois groupes italiens et plusieurs touristes nationaux», a-t-il ajouté, en indiquant qu’une vingtaine de voitures 4x4 seront acquises en février 2013.  

 

Categorie(s): culture

Auteur(s): Ravah Ighil

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..