La bonne année à travers le monde

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2008
1

La boule lumineuse de Times Square a célébré son 100e anniversaire dans la nuit de lundi à mardi en descendant sur une foule de plusieurs centaines de milliers de personnes massées pour fêter le passage à 2008 à New York, une des dernières villes du monde à accueillir le nouvel an.
Le maire de New York, Michael Bloomberg, a donné le coup d'envoi du compte à rebours une minute avant minuit, en déclenchant la descente de l'énorme boule de cristal étincelante avec son invitée de l'année, une femme policier, Katrina Wierzchowska. Quelques heures avant, environ un million de personnes étaient rassemblées dans le cœur historique de Berlin pour fêter la nouvelle année avec un feu d'artifice géant tiré à minuit au pied de la Porte de Brandebourg.
A Londres, quelque 700 000 fêtards se sont tassés sur les bords de la Tamise non loin du London Eye, la grand roue illuminée, tandis que Big Ben retentissait des 12 coups de minuit. A Venise, ils étaient plusieurs dizaines de milliers à s'embrasser sur la place Saint-Marc dans un gigantesque «baiser collectif» pour fêter le nouvel an. A Paris, quelque 400 000 personnes ont salué le passage à 2008, sur les Champs Elysées, sous la pluie, bouteilles de champagne à la main. Familles avec enfants et poussettes et beaucoup de touristes étrangers : une foule immense s'étirait de l'Arc de Triomphe à l'Obélisque de la Concorde. A Bruxelles, le traditionnel feu d'artifice de la Saint-Sylvestre a été annulé en raison de menaces terroristes. A Amsterdam par contre, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées sur le Dam, où la municipalité a organisé une fête populaire, entamée par une loterie et poursuivie en musique. Peu auparavant, plus de 50 000 Moscovites avaient fêté par un grand concert, l'arrivée de 2008 en patinant sur la glace et en écoutant retentir la cloche du Kremlin. A Baghdad, des milliers de jeunes et de familles s'étaient rassemblées pour célébrer la nouvelle année en dansant et en chantant. Jamais une foule aussi importante ne s'était retrouvée dans les rues de la capitale irakienne pour le nouvel an depuis l'invasion américaine en 2003. En Malaisie, pays majoritairement musulman, le dernier jour des célébrations des 50 ans d'indépendance a coïncidé avec l'entrée dans la nouvelle année, fêtée à coups de feux d'artifice. A Karachi, les habitants se sont vu interdire leurs habituelles fêtes sur la plage, en raison des mesures de sécurité prises après l'assassinat de la dirigeante de l'opposition, Benazir Bhutto. L'entrée dans l'année 2008 a signifié l'entrée dans la zone euro pour les îles méditerranéennes de Malte et Chypre qui abandonnent leur monnaie nationale. De l'autre côté de l'Atlantique, au centre-ville de Montevideo, les passants commençaient à subir les traditionnelles douches de fin d'année, une coutume qui veut qu'on déverse des seaux d'eau des étages supérieurs des bâtiments, rendue acceptable par l'été austral, avec une température de 31° C.

Categorie(s): epoque

Auteur(s): R.Ep

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..