La Contrebande s’organise autour de noyaux mafieux : Zones de non-droit à nos frontières

Elwatan; le Mardi 25 Mai 2010
49507

Des confrontations de plus en plus violentes opposent les contrebandiers aux services des Douanes et des gardes-frontières.
L’Etat peine à imposer son autorité dans ces territoires livrés à des trafics en tout genre.
Les contrebandiers redoublent de férocité. Plus rien ne semble pouvoir arrêter cette hémorragie qui participe à anémier l'économie nationale. Les services des Douanes et des gardes-frontières peinent à imposer leur autorité sur des territoires dont des pans entiers de la population ne se cachent plus de pratiquer la contrebande afin de faire face au chômage et à la misère sociale. Des voix s'élèvent également pour dénoncer des complicités et des relations glauques qu'entretiendraient les services de l'Etat avec les trafiquants en tous genres. La situation, au-delà du préjudice causé à l'économie, aboutit souvent à l'irréparable. Des drames ne sont malheureusement pas rares dans ces zones dont le contrôle semble parfois échapper à l’Etat.

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..