La coupe du fair-play foot : Les promesses non tenues des autorités

Elwatan; le Jeudi 12 Mars 2009
1

Le comité des supporters du Mouloudia de Saïda Foot, composée d'une délégation de 30 personnes, s'est déplacé à Alger, précisément à l'hôtel Necib Tour de Palm Beach, pour recevoir le 9 mars la coupe du fair-play et le fameux bus tant promis par la Confédération nationale de consultation du mouvement associatif (Alger).
Ayant été pris en charge par la wilaya de Saïda pour le transport, les 30 supporters ont déboursé de leur propre poche pour se restaurer, mais cela ne les a nullement découragés, car ils attendaient le plus important, à savoir le bus qui leur était destiné en guise de récompense pour le travail titanesque entrepris par l'association des supporters depuis 2003.
Les fans du Mouloudia ont été désagréablement surpris d'apprendre à la fin de la cérémonie qu'il ne s'agit là que de simples promesses… non tenues. Devant cette situation fort fâcheuse et décevante, les supporters ont refusé la coupe, au même titre que les supporters de l'AS Khroub conviés à cette même manifestation, et se sont retirés. Le président de l'association des supporters de Saïda dira : «Nous avons effectué plus de 1000 km en une même journée et nous sommes revenus déçus par un tel comportement. Nous avons refusé cette coupe non pas en tant que telle, mais parce qu'elle symbolise à nos yeux l'insincérité de ses dirigeants et organisateurs.»
Peut-on, de cette manière, aider le développement de l’activité sportive au profit des jeunes ? Ce n’est certainement pas avec ce genre de manière que la confiance entre les jeunes athlètes et les structures centrales peut se solidifier. Le travail au niveau de la base demeure méprisé, alors qu’il est reconnu que toute initiative qui ne vient pas de la base est vouée à l’échec.

Categorie(s): epoque

Auteur(s): Sid Ahmed

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..