La doyenne tire sa révérence à 115 ans à Aïn Beida

Elwatan; le Mardi 27 Octobre 2015
1


En effet sur son bulletin de naissance, Yamina est présumée née en 1904 au douar El Hassi dans la commune de Berriche. Quelques années après, Yamina quitte avec sa famille le douar pour s’établir dans la petite localité de Ksar Sbahi. Cependant, quand elle contracte un mariage avec LamraouiAllaoua (décédé en 1962) durant les années vingt, elle choisit de résider à Aïn Beida. C’est là qu’elle donna naissance à trois enfants, deux filles et un garçon.

Ce dernier malheureusement meurt en bas âge, alors que les deux filles grandirent et se marièrent dans cette ville. Toutes deux octogénaires aujourd’hui, elles ont donné naissance à une nombreuse progéniture, quatorze, selon un de ses petits fils. Abderrazak, en évoquant sa tante, nous fait savoir que malgré son âge avancé, sa tante n’a jamais perdu sa lucidité, parvenant même à appeler chacun de ses petits enfants pas son prénom.
Plus que cela, elle demandait après ceux qui sont absents ou en voyage. A la question comment Yamina a vécu, son neveu nous révèle que sa tante a eu toujours une vie simple, ne s’alimentant que de façon frugale et préférant les  produits naturels à ceux manufacturés. D’où sans doute sa longévité. Sa mort serait due à la vieillesse et pas causée par quelque maladie que ce soit. Qu’elle repose en paix, elle qui a enjambé un siècle et vécu une partie d’un nouveau !  

 

Categorie(s): actu est

Auteur(s): Baâziz Lazhar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..