La gendarmerie dresse son bilan

Elwatan; le Mardi 21 Fevrier 2012
1


C’est ce qu’a déclaré Bidel Aïssa, chef d’état- major du groupement régional de la gendarmerie, lors de la présentation du bilan d’activités de 2011. En cette période, la Gendarmerie nationale a élucidé 15 484 crimes dont plus de 3000 dans la wilaya de Blida. En termes de trafic de drogues, elle occupe la première place avec 181 affaires traitées et 238 personnes arrêtées. «Les saisies de drogues sont importantes pour l’année écoulée, déclare le colonel Bidel. Nos éléments ont récupéré plus de 209 kg de kif, 9000 comprimés de psychotropes et 14 plants de cannabis. Sur les 11 wilayas que nous chapeautons, nous avons traité 723 affaires et mis sous mandat de dépôt 812 personnes».

Ce qui attire l’attention dans ce bilan, c’est le nombre important de mineurs impliqués dans le crime. Ce sont 915 enfants qui sont impliqués dans divers crimes dont le trafic de drogue.Dans ce sens, Alger détient le monopole avec près de 250 mineurs arrêtés. Elle est suivie de Médéa, Blida, Chlef puis Aïn Defla. Pour ce qui est des mineurs victimes de criminalité, le chiffre est de 125 impubères dont les 3/4 sont localisés dans la capitale

Hausse des accidents de la route

Dans ce même bilan, les accidents de la route, qui sont aussi une des formes de la criminalité, sont en nette augmentation. Un pic de 1869 nouveaux drames a été enregistré en 2011 par rapport à 2010. Plus de 13 000 personnes ont été blessées et quelque 1120 autres décédées. Sur les 7674 hécatombes enregistrées durant cette période, 897 accidents ont été mortels. «On ne cessera jamais de le répéter ; ce ne sont pas les routes qui tuent. Par négligence, insouciance, impatience ou une montée d’adrénaline, les automobilistes se donnent la mort sur nos routes», explique le colonel.

Pour ce qui est de l’autoroute Est-Ouest, le tronçon le plus dangereux est celui dépendant de la wilaya de Bouira avec 167 accidents et 83 décès. Il est suivi de celui de Blida avec 209 accidents et 29 morts, puis celui de Chlef avec 79 drames et 32 victimes. Le colonel ne manquera pas de proposer des outils d’accompagnement au permis à points, bientôt lancé, tels que la création de tribunaux spéciaux pour les délits sur les routes, l’instauration d’institut de formation pour les chauffards ainsi que l’augmentation du seuil des amendes à 10 000 dinars.

Categorie(s): blida

Auteur(s): Asma Bersali

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..