La poterie à travers l’histoire

Elwatan; le Samedi 21 Mars 2009
1

Mila était célèbre dans la fabrication de la céramique depuis l’époque romaine, et les vestiges archéologiques dont regorge Mechta Larbi, au sud de Chelghoum Laïd à Mila, remontent à la préhistoire».
Ceux sont là, quelques éclairages donnés par Amar Nouara, responsable de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC), concernant l’industrie de la poterie dans l’antique Milev, lors du 1er séminaire sur l’Histoire de la poterie traditionnelle à Mila, qui s’est déroulé, mercredi dernier, au centre national de formation des personnels spécialisés des établissements pour handicapés (CNFPH) de Mila. La statue de la reine Milo (l’une des plus anciennes au monde), qui régna sur Mila durant l’époque numide, les plats puniques, les pièces archéologiques, la fontaine romaine, la fabrication de la brique pleine et de la tuile (ces deux derniers produits datent eux aussi de l’époque romaine), et la découverte d’une splendide amphore dans une maison
de la vieille ville de Mila servant à la conservation des huiles, sont autant de séquences qui corroborent que l’activité de la poterie à Mila existe depuis des temps immémoriaux. Maintenant que
le projet de mise en place d’un atelier d’apprentissage de la poterie est réalisée, il reste à espérer que le projet de création d’un centre d’aide au travail (CAT) au bénéfice des inadaptés mentaux dépassant les 18 ans soit mené à son terme.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..