Le conseil de la semaine : L’indispensable protection sur deux roues

Elwatan; le Mardi 17 Mars 2009
1

En scooter comme sur une grosse cylindrée, le casque est au deux-roues ce que la ceinture de sécurité est à la voiture : indispensable. Reste à bien choisir son modèle et à respecter quelques règles élémentaires.

Seul équipement obligatoire au regard de la sécurité routière, le casque doit non seulement être porté sur la tête et pas au bras (gare aux fractures), mais aussi correctement attaché. N'oubliez pas de fixer la jugulaire. Selon leur usage, deux modèles de casques s'offrent à vous. Le jet (ou demi-jet), casque demi-ouvert muni d'une visière convient en milieu urbain, en scooter ou sur de petites cylindrées. Pour de longs trajets, sur de plus grosses cylindrées, le casque intégral, traditionnel ou modulable, est indispensable. Tout casque a une durée de vie limitée. Il s'use, se fragilise et pas seulement en cas de chute. Les rayons du soleil (UV) attaquent la coque, les mousses se tassent et offrent une moins bonne tenue, les sangles de la jugulaire se relâchent. Pour ces raisons, le casque doit être changé au moins tous les 5 ans. Et bien entendu, aussitôt après un choc important. Du moment qu'ils sont homologués, tous les casques se valent sur le plan de la sécurité, estiment les spécialistes. Les modèles se répartissent en deux grandes familles : ceux avec une coque extérieure en matière plastique injectée (polycarbonate) et ceux en matériau composite (fibres de verre). Ces derniers, plus légers, sont tout aussi (et parfois plus) performants. En dehors de l'aspect esthétique et du renom de la marque, c'est ici que réside essentiellement la différence… Vous n’avez qu'à choisir la bonne couleur et bonne route. www.autoreflex-dz.com

Categorie(s): auto

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..