Le CRI empêché de tenir son spectacle

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2008
1

Après avoir rendu un vibrant hommage, il y a deux ans, au maître incontesté du malouf constantinois, El Hadj Mohamed Tahar Fergani, le club de réflexion et d’initiative de Constantine (CRI) a programmé une soirée pour honorer l’artiste Hamdi Benani.

L’événement, qui devait être abrité par le théâtre régional de Constantine, lundi dernier, a été empêché sur instruction du wali de Constantine, selon le Pr Hocine Benkadri, président du CRI. Ce dernier, lors d’une conférence de presse, animée hier au CHU de Constantine, a affirmé que le CRI a pris toutes les dispositions nécessaires, en invitant le wali lui-même à cette soirée, pour laquelle tous les préparatifs ont été finalisés. « C’est au moment d’ accueillir les invités à l’aéroport, lundi à 14h, que j’ai été informé de cette interdiction par le directeur du TRC, contacté par le wali», a déclaré Benkadri, rappelant que 500 personnes ont attendu longtemps devant les portes du TRC sans pouvoir y accéder.
Les organisateurs, dans le souci de respecter leurs engagements, ont décidé de tenir la soirée à l’hôtel Cirta, surtout que des invités de marque sont venus de plusieurs régions du pays. « A 19h, un revirement de la situation me surprend lorsque le wali de Constantine me contacte pour m’autoriser à exploiter le TRC», s’indigne le conférencier. Interrogé sur les raisons de cette déconvenue, le président du CRI a rappelé que la genèse de cette «mésentente» remonte au 4 juillet dernier, jour de la diffusion d’un film, qui a mis a nu les défaillances dans la gestion de la ville.

Categorie(s): constantine

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..