«Le ffs est libre de parler s'il trouve auditeurs»

Elwatan; le Mercredi 18 Mars 2009
1

M. Noureddine Yazid Zerhouni, le ministre de l'Intérieur affirme que les partisans du boycott de la présidentielle ne seront pas empêchés de mener leur campagne.

C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le ministre en répondant à une question sur la position des autorités à propos de la campagne que mène le FFS pour appeler au boycott du prochain scrutin présidentiel. «Il (le FFS) est libre de parler s'il trouve auditeurs», a-t-il lancé lors d'une conférence de presse animée hier à Alger. M. Zerhouni revient ainsi sur ses précédentes déclarations selon lesquelles «les boycotteurs seront interdits d'activer sur le terrain». Pour l'orateur : «Même en Kabylie où deux partis (le FFS et le RCD) avaient auparavant leur principal ancrage, il y a une activité favorable à la participation lors du prochain scrutin.» Dans ce sens, le ministre précise qu'il n'y a pas de campagne de sensibilisation particulière pour convaincre la population de cette région à aller voter.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): M. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..